A 16:34 dans Marques

Iliad : une fin d’année 2009 en demi-teinte

11
FEV
2010
Partager cette actu sur :

IliadDe nombreux défis attendent Iliad dans les années à venir, que ce soit dans le très haut débit ou le mobile. Mais avant de se frotter à ces nouveaux projets, l’opérateur devra résoudre le problème grandissant des recrutements de ses abonnés. Entre la désertion du camp Alice et le faible nombre de nouveaux abonnés Free, Iliad a du mal à conserver sa dynamique.

La fin d’année 2009 n’a pas franchement souri à Iliad. Certes, l’opérateur parvient à augmenter son chiffre d’affaires de 25 % en atteignant 1,955 milliards d’euros mais, plus les mois passent et plus la situation devient difficile pour lui. Comme le prévoyaient les analystes, le chiffre d’affaires de l’opérateur n’a augmenté que de 5 % au dernier trimestre. Iliad a une base de clients solides grâce à Free mais sa politique de recrutements semble s’essouffler, mettant à mal ses perspectives de croissance.

Après un premier semestre qui a attiré 146 000 nouveaux clients vers Iliad, l’opérateur n’a recruté que 49 000 abonnés au troisième trimestre. Les trois derniers mois de l’année 2009 ont enfoncé le clou : seuls 36 000 nouveaux clients sont venir grossir les rangs d’Iliad.

logo freeA lui seul, Free a attiré 89 000 clients au cours du dernier trimestre tandis qu’Alice en a perdu 53 000. Cela porte le parc total d’Iliad à 4,456 millions d’abonnés au 31 décembre, soit à peine 231 000 clients de plus sur un an.

Iliad a donc misé sur d’autres atouts pour se développer au cours de l’an dernier. L’opérateur est parvenu à augmenter de façon significative son taux d’abonnés dégroupés qui atteint plus de 85 % fin 2009. Cela lui permet de mieux rentabiliser son parc existant et, par conséquent, d’améliorer son ARPU (chiffre d’affaires par abonnés).

Free Home VideoEn augmentant la proportion de clients dégroupés, Iliad peut fournir des services à valeur ajoutée à un plus grand nombre de clients. Le chiffre d’affaires de ces services a augmenté de 26 % pour atteindre 474,7 millions d’euros. L’ARPU suit cette dynamique en arrivant à 36,5 € sur le quatrième trimestre 2009.

Ces chiffres montrent bien qu’Iliad maîtrise parfaitement les techniques pour rentabiliser son parc existant. Toutefois, sa politique commerciale semble avoir atteint ses limites puisqu’il peine à attirer de nouveaux clients. L’opérateur semble conscient de ces difficultés et amorce quelques évolutions : accent mis sur le dégroupage au mois de janvier, changement d’image pour Free (sans Rodolphe) et pour Alice (sans Vanessa)… Iliad trouvera-t-il les solutions pour redresser la barre en 2010 ?

FacebookTwitter

FacebookTwitter
A 13:39 dans Marques

Iliad : un CA en hausse, des recrutements difficiles

5
NOV
2009
Partager cette actu sur :

Iliad
Les chiffres d’Iliad pour le troisième trimestre 2009 ont été communiqués. L’opérateur réussit du côté du chiffre d’affaires mais ses recrutements d’abonnés sont affaiblis par Alice.

Iliad a publié ses chiffres pour le troisième trimestre 2009. Le chiffre d’affaires est en hausse de 21,8 % par rapport au T3 2008 et atteint 486,7 millions d’euros. Sur les neuf premiers mois de l’année, la hausse est plus significative. Le chiffre d’affaires atteint 1 456,6 millions d’euros pour les trois trimestres, soit une augmentation de 33,4 % sur un an.

Du côté des recrutements d’abonnés, Iliad cède du terrain. Avec 49 000 nouveaux abonnés nets sur les trois mois, l’opérateur connaît un ralentissement certain. Après un deuxième trimestre déjà difficile, la machine Iliad a du mal à redémarrer. Certes, Free s’en sort plutôt bien avec 100 000 nouveaux abonnés pour le troisième trimestre mais la fuite de 51 000 clients Alice entache l’ensemble.

logo aliceLa gestion d’Alice semble devenir de plus en plus problématique. Le FAI avait déjà perdu 54 000 abonnés sur les six premiers mois de l’année mais la belle blonde atteint maintenant quasiment les mêmes pertes sur une période deux fois plus courte. Si Alice continue sur cette voie, on peut prévoir un quatrième trimestre catastrophique.

L’une des solutions pour Iliad serait de miser sur les recrutements de Free. Les campagnes de publicité ne semblent plus suffisantes pour dynamiser l’arrivée d’abonnés, le FAI devra donc chercher une autre piste. Free nous avait habitué à un rythme de nouveautés assez soutenu mais il faut constater que les dernières bonnes trouvailles pouvant attirer les clients (le Multi TV, les Freeplugs…) datent un peu.

Déguisement de pomme avec ver
En effet, assez occupé par les dossiers de la quatrième licence mobile et du déploiement de la fibre optique, l’opérateur a délaissé ce qui a pourtant construit son succès : l’innovation. Un retour aux fondamentaux sera-t-il envisagé pour éviter que le ver Alice ne pourrisse la pomme Iliad ?

FacebookTwitter

FacebookTwitter
A 10:39 dans Marques

Free et Alice : un début d’année encourageant

6
MAI
2009
Partager cette actu sur :

Offre FreeboxLe groupe Iliad affiche de bons résultats au 1er trimestre 2009, notamment grâce aux recrutements de Free et à la commercialisation de services à valeur ajoutée (VoD, bouquets TV …). Seule ombre au tableau : 30 000 Aliciens ont pris la poudre d’escampette.

Le groupe Iliad présente un chiffre d’affaires pour le 1er trimestre 2009, incluant les résultats de Free et ceux d’Alice, de 482 millions d’euros.

logo iliadBien que l’opérateur annonce fièrement une hausse de 42 % par rapport à l’année précédente, il oublie de préciser qu’au 1er trimestre 2008, il ne possédait que Free. Si l’augmentation du chiffre d’affaires est aussi spectaculaire, c’est que les résultats d’Alice rentrent désormais en compte. Les deux années sont donc difficilement comparables.

Force est de constater, néanmoins, que Free continue de séduire, en recrutant pas moins de 142 000 nouveaux abonnés pendant le 1er trimestre 2009 (contre 137 000 en 2008), atteignant ainsi les 3 531 000 abonnés.

Fuir fuite Dans le même temps, cependant, la politique menée par Iliad a fait fuir quelques 30 000 Aliciens. En effet, le groupe, en uniformisant les offres de ses deux marques, a rendu les options TV d’Alice moins intéressantes, bien qu’il ait par ailleurs amélioré les performances techniques de l’Alicebox.

Au final, Alice compte 806 000 abonnés, ce qui porte le nombre total de clients d’Iliad à 4 337 000. Ce chiffre devrait confirmer la position de premier opérateur alternatif du groupe, devant SFR (dont les résultats ne seront connus que le 14 mai).

logo alicePar ailleurs, Iliad annonce avoir enregistré 115,6 millions d’euros grâce aux services à valeur ajoutée. Là encore, du fait du rachat d’Alice, la comparaison avec l’année 2008 (+44%) est biaisée.

Néanmoins, cela tend à confirmer la bonne santé des offres de VoD, de SVoD et des bouquets TV optionnels, ce que semble entériner l’ARPU du groupe.

Alors qu’à la fin de l’année 2008, l’ARPU de Free (son revenu moyen par abonné) s’élevait à 36,9 € et celui d’Alice à 32 €, l’ARPU Haut Débit du groupe se consolide à 35,9 € au 1er trimestre 2009, révélant ainsi une certaine stabilité.

Fibre optiqueS’appuyant sur ce bon début d’année, Iliad espère atteindre 5 millions d’abonnés haut débit en 2011 et un taux de dégroupage Free et Alice confondus de 82 % à la fin de 2009. En outre, le groupe n’oublie pas de rappeler son objectif de déploiement FTTH avec 70 % de Paris couvert en horizontal au deuxième semestre 2009 et pas moins de 4 millions de foyers couverts horizontalement fin 2012.

D’ici là, l’avenir dira si Iliad est parvenu à équilibrer Alice sans provoquer de trop grande hémorragie parmi les Aliciens.

FacebookTwitter

FacebookTwitter
A 10:23 dans Marques

Free a relevé les défis de 2008 avec succès

12
FEV
2009
Partager cette actu sur :

IliadIliad, maison-mère de Free, a dévoilé quelques chiffres pour l’année 2008. Ces douze mois ont été fastes pour l’opérateur qui a augmenté son chiffre d’affaires de 29 %, totalisant un parc de plus de 4 millions d’abonnés et enregistrant un ARPU proche de 37 euros au quatrième trimestre. Les objectifs annoncés sont remplis et dépassés.

Les débuts d’années voient arriver les communiqués financiers des opérateurs et FAI. Iliad ouvre la marche en publiant son chiffre d’affaires pour l’année 2008. En progression de 29 % par rapport à 2007, le CA 2008 atteint 1,565 milliard d’euros. Toutefois, Alice a contribué à ce chiffre durant quatre mois de l’année. Hors acquisition d’Alice, le chiffre d’affaire croît de 18,9 %.

Offre FreeLe rachat d’Alice participe à la consolidation d’Iliad sur le marché mais ce sont surtout les activités de Free qui enregistrent des hausses significatives. L’objectif pour 2008 était d’atteindre 3,25 millions d’abonnés Free. En recrutant 485 000 Freenautes au long de l’année, le FAI dispose d’un parc de 3,39 millions de clients et dépasse donc l’objectif fixé.

Il en est de même pour le dégroupage. Iliad prévoyait un taux de dégroupage de 84 % pour le parc Free et l’opérateur annonce avoir atteint 85,6 %. L’opérateur a donc dépassé son but même s’il n’a pu remplir son objectif de 2200 NRA dégroupés à la fin de l’année 2008.

L’autre chiffre dont Free est fier concerne le revenu moyen par abonné (ARPU). Ce dernier atteint 36,9 euros au quatrième trimestre 2008. Nul doute que le Multi TV a contribué à ce succès. Il faut dire qu’Iliad a été particulièrement actif au niveau audiovisuel cette année. Les services à valeur ajoutée représentent maintenant 25 % du chiffre d’affaires Grand Public Free.

Free conserve donc sa force de frappe sur le secteur. Le grand défi d’Iliad pour 2009 sera de reproduire le même succès avec Alice. Et l’ancienne filiale de Telecom Italia part de loin : offre déficitaire, seuls 50 % d’abonnés dégroupés…

AliceL’opérateur a déjà commencé à restructurer Alice, ce qui lui a permis d’atteindre un ARPU de 32 euros au mois de décembre. Il est fort probable que la nouvelle Alicebox présentée au mois de janvier ainsi que les nouvelles offres lancées conjointement permettront de rentabiliser rapidement l’acquisition d’Alice.

Sur le plus long terme, Iliad se fixe plusieurs objectifs :

  • Franchir le seuil des 5 millions d’abonnés en 2011
  • Poursuivre le dégroupage et développer de nouveaux services à valeur ajoutée
  • Accélérer le déploiement de la fibre optique pour disposer d’une couverture FTTH de 4 millions de foyers raccordables en 2012

Si l’opérateur s’axe entièrement sur le développement de son réseau fixe, il est probable que ses perspectives changent si jamais la quatrième licence mobile lui est attribuée. Il faudra étudier à ce moment là le cap qu’Iliad se fixera.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus