A 14:00 dans Bouygues Telecom, Orange

Martin Bouygues ne veut pas renoncer à Bouygues Telecom

24
AVR
2015
Partager cette actu sur :

Le directeur général de Bouygues Telecom a une nouvelle fois insisté sur le fait qu’il ne désirait pas vendre Bouygues Telecom.

FacebookTwitter

Des envies de rachat…

Depuis quelques mois, les rumeurs vont bon train sur un rachat possible de Bouygues Telecom. Les opérateurs historiques se sont exprimés les uns après les autres sur la question. D’abord Orange annonçait qu’il ne souhaitait pas racheter Bouygues Telecom. Ensuite, c’était Patrick Drahi, à la tête du groupe Altice, qui lorgnait sur l'opérateur historique en proposant 7,5 milliards d'euros pour son rachat.

… sans proposition de vente

Malheureusement pour Patrick Drahi, il faudra attendre longtemps avant de mettre la main sur Bouygues Telecom. Hier, lors de l’assemblée générale des actionnaires de l’opérateur, Martin Bouygues a tenu à rappeler que la vente de Bouygues Telecom n’était toujours pas à l’ordre du jour. Il explique : "la question de la vente ne se pose pas. [...] Il n’y a pas de raisons d’aller chercher un adossement à qui que ce soit, cela n’a pas de sens".

Cette semaine, les analystes d’Exane BNP Paribas expliquaient qu’une fusion entre SFR-Numericable et Bouygues Telecom était très probable, au point qu’elle est déjà anticipée sur le marché des télécoms. Le rapport précise également que si une fusion éventuelle venait à se faire, elle devrait avoir lieu « plutôt tôt que tard ». En effet, après une année 2014 difficile, l’opérateur historique ne compte pas renouer avec la croissance avant 2016. D’autant plus qu’il est difficile de savoir s’il y parviendra si facilement.

Martin Bouygues s’est néanmoins voulu encourageant et a félicité l’effort accompli par Bouygues Telecom jusque-là. « Je suis très fier de tout le travail réalisé par l’équipe de Bouygues Telecom, cela a été terrible depuis trois ans en raison de distorsions de concurrence, du fait de l’entrée d’un nouvel acteur dans le mobile » explique-t-il. Il voit à présent un avenir plus glorieux pour l’opérateur : « Aujourd’hui je pense que les conditions sont bonnes, à savoir que la réorganisation, la restructuration, le nouveau dynamisme de Bouygues Telecom me rendent très confiant. »

Source : Univers Freebox
FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus