A 11:40 dans Orange

Orange Bank, la banque 100% mobile

25
AVR
2016
Partager cette actu sur :

Orange a annoncé l’acquisition, en majorité, de Groupama Banque, la filiale bancaire de l’assureur. L’opérateur mobile se diversifie et espère convaincre 2 millions de clients d’ici 10 ans.

FacebookTwitter

Après 3 mois de négociation, Orange devient actionnaire majoritaire de Groupama Banque à 65%, l'assureur gardant une participation de 35%. L'opérateur met ainsi un pied dans le domaine bancaire et financier.

Orange Bank, une expérience numérique unique

Ce rachat s'inscrit dans la diversification des services proposés par Orange, partant du principe que le mobile va devenir le pivot de la relation bancaire. Sous le nouveau nom d'Orange Bank, la banque mobile proposera « l’essentiel des services bancaires via une expérience client mobile et digitale unique ».

Orange devient une banque à part entière

On a pu assister aux prémices de cette stratégie avec Orange Cash, disponible depuis fin 2015. Cette application, associée à un compte bancaire, permet de payer avec son smartphone, via le sans contact, avec un compte prépayé et rechargeable, un peu à la manière de Monéo qui n'a pourtant jamais réellement décollé en France. En Afrique, le service, appelé Orange Money, est un immense succès avec 15 millions d'utilisateurs.

Orange Bank : tous les services d'une banque traditionnelle

Cette fois-ci, Orange veut aller plus loin et devenir une banque à part entière. Orange Bank proposera donc tous les services d'une banque traditionnelle : du compte courant à l’épargne, en passant par le crédit et l’assurance ou le paiement.

Orange Bank : une banque internationale

L'opérateur pourra compter sur ses 850 boutiques et les 2 000 agences Groupama réparties dans toute la France. Le service sera également lancé dans un deuxième temps en Espagne puis en Belgique.

Orange Bank : 2 millions de clients en 10 ans

Orange Bank part déjà avec 500 000 clients qui étaient jusqu'à aujourd'hui ceux de Groupama Banque. L'objectif est de dépasser les 2 millions d'ici 10 ans. Une tâche qui s'annonce rude quand on sait que les concurrents comme ING Direct a mis 15 ans à dépasser le million ou que Boursorama a atteint péniblement les 760 000 l'an dernier.

Convaincre ses 40 millions de clients fixe et mobile

Mais Orange part avec un atout : son portefeuille de clients. En France, ils sont 40 millions, mobile et fixe confondus. Un vivier qui devrait lui permettre d'atteindre ses objectifs. A condition que la proposition d'Orange Bank soit vraiment innovante et disruptive par rapport à ce qui existe actuellement. « Orange vise à faire changer de dimension la banque mobile ! » selon le communiqué.

Orange Bank : premières offres en 2017 ?

Cette transaction entre Orange et Groupama est soumise au feu vert de l'Autorité de la concurrence qui ne devrait pas intervenir avant la fin de l'année.

Reste à voir si les clients sont prêt à mettre leurs œufs dans le même panier et confier à un opérateur mobile leur compte courant, leur emprunt ou leur assurance.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus