A 8:57 dans Orange

Orange : des chiffres modestes et une chasse aux coûts

28
OCT
2011
Partager cette actu sur :

Logo OrangeLe groupe France Télécom-Orange vient de publier ses résultats pour le troisième trimestre 2011. Avec un chiffre d’affaires de 11,280 milliards d’euros, l’opérateur voit son CA baisser de 2,1 % par rapport à l’an dernier. Le groupe revoit pourtant son objectif de cash flow à la hausse pour cette année grâce à une chasse aux coûts.

France Télécom-Orange a publié ses chiffres pour le troisième trimestre 2011. Au cours des mois de juillet, août et septembre, l’opérateur a totalisé un chiffre d’affaires de 11,280 milliards d’euros en baisse de 2,1 % par rapport au T3 2010. Si les activités en Afrique et au Moyen-Orient sont les plus dynamiques, la part du marché français reste la plus important puisque l’opérateur réalise 5,569 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans l’Hexagone.

Mobile casquetteToutefois, le CA français du groupe est en recul de 4,6 % sur un an. Cela est notamment dû au recul des ventes de terminaux et à la montée en puissance du quadruple play qui fait baisser le chiffre d’affaires mobile. Orange totalise aujourd’hui 26 millions de clients mobiles en France pour un CA de 2,695 milliards d’euros (baisse de 1,6 %).

Entre le succès des offres Open et l’arrivée de Sosh, dont les tarifs sont très bas par rapport au catalogue Origami, l’opérateur s’attendait effectivement à une baisse du chiffre d’affaires mobile et a donc entrepris une « stratégie volontariste de maîtrise des coûts commerciaux » afin d’éviter une chute de rentabilité de la branche mobile.

Livebox Zen d'OrangeDu côté du fixe, l’opérateur totalisait 9,478 millions de clients haut débit en France au 30 septembre, soit une part de marché de 45,2 %. Le nombre de clients bénéficiant de la télévision (TVIP et TV par satellite) est en hausse pour atteindre plus de 4,1 millions de foyers.

Pour ce qui est de la conquête de clients, Orange indique qu’il a rassemblé 35,3 % des nouveaux abonnés pour ce trimestre. L’opérateur a attiré 107 000 clients sur ces trois mois, ce qui veut dire que ses concurrents devraient se partager un peu moins de 200 000 nouveaux abonnés. Il faudra attendre la communication des chiffres de chacun pour savoir quel a été l’opérateur alternatif le plus dynamique au cours de l’été.

D’un point de vue global, France Télécom-Orange se lance donc dans une chasse aux coûts (commercial, système d’information…) afin de conserver une marge notamment face à la baisse attendue des tarifs mobiles. En amorçant déjà ce mouvement, l’opérateur parvient même à revoir à la hausse son objectif de cash flow opérationnel pour 2011 à 9 milliards d’euros au lieu de 8 milliards prévus précédemment.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus