A 11:01 dans Bouygues Telecom, SFR

Rachat de SFR par Numericable : quel avenir pour Bouygues Telecom ?

7
AVR
2014
Partager cette actu sur :

sfr logo 2014Samedi dernier, Vivendi a mis un terme au feuilleton entourant le rachat de SFR. Ce dernier appartient désormais à Numericable, qui acquiert la filiale de Vivendi pour 13,5 milliards d’euros. Saluant la qualité de son projet industriel, Vivendi a détaillé les raisons de ce choix dans un communiqué de presse.

Plus de 17 milliards d’euros en jeu

Logo NumericableAprès de nombreuses surenchères, Numericable a porté son offre finale à 13,5 milliards d’euros, s’alignant sur celle de son rival Bouygues Telecom. En tout, c’est plus de 17 milliards d’euros que le câblo-opérateur va débourser pour la filiale de Vivendi : « le Conseil de surveillance de Vivendi a choisi de recevoir 13,5 milliards d’euros à la réalisation de l’opération ainsi qu’un complément éventuel de prix de 750 millions d’euros, puis de pouvoir céder ultérieurement sa participation de 20 %. L’ensemble devrait représenter une valeur totale supérieure à 17 milliards d’euros ».

Un projet porteur de croissance grâce au très haut débit

Outre l’aspect financier de l’offre, Vivendi a souligné la qualité du projet industriel de Numericable qui est selon lui « le plus porteur de croissance, le plus créateur de valeur pour les clients, les salariés et les actionnaires, et répondant le mieux aux objectifs de Vivendi ». Et pour cause : avec les 5,2 millions de prises FTTLA, Numericable est un acteur de taille. En s’enrichissant des 1,6 million de prises FTTH de SFR, le duo s’annonce comme leader dans le très haut débit.

« Les positions de SFR-Numericable dans le très haut débit fixe et mobile créeront de nouveaux leviers de croissance, une accélération du nombre de lignes connectées et des offres de très grande qualité pour les entreprises et les consommateurs. Elles offriront également d’importantes opportunités de développement dans le Quadruple Play et les nouveaux usages. Elles s’inscrivent dans la logique du plan France Très Haut Débit lancé en février 2013 » se félicite Vivendi.

SFR/Numericable : une alliance complémentaire

En choisissant Numericable, Vivendi a préféré privilégier la complémentarité : « SFR et Numericable ne sont pas présents sur les mêmes segments de marché et leurs activités sont complémentaires. » En effet, Numericable est plutôt porté sur le très haut débit fixe alors que SFR est acteur majeur dans le secteur mobile avec 21,13 millions de clients. Avec en prime le réseau commercial et la notoriété de la filiale de Vivendi, la nouvelle entité devient le numéro 2 du marché (après Orange).

Quel avenir pour Bouygues Telecom ?

logo Bouygues TelecomMalgré de nombreuses surenchères, Bouygues Telecom n’a pas réussi à retenir l’attention de Vivendi. Coup dur pour l’opérateur qui chercherait d’ailleurs à se défaire de son accord de mutualisation de réseaux mobile avec SFR et qui pourrait ne plus louer la fibre de Numericable.


Vers une alliance avec Free ?

Grand perdant de l’histoire, Bouygues Telecom a de quoi s’inquiéter. Le rachat de SFR par Numericable fait de lui le plus petit opérateur du secteur.

Logo Free carré
Pour gagner en compétitivité, il pourrait se rapprocher de Free. Des rumeurs évoquent déjà une alliance entre les deux opérateurs qui permettrait à Free d’acquérir l’intégralité du réseau de Bouygues Telecom. Si rien n’a été confirmé, un tel projet constituerait un retour à trois opérateurs et pourrait par conséquent diminuer la concurrence.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus