A 11:08 dans Outre-mer, SFR

SFR écope d’une amende de 10 millions d’euros pour pratiques abusives à la Réunion

1
DEC
2015
Partager cette actu sur :

Accusé de pratique abusives à la Réunion, SFR vient d’écoper d’une amende de 10,7 millions d’euros.

FacebookTwitter

L'Autorité de la Concurrence vient de sanctionner SFR et sa filiale réunionnaise SRR. Cette dernière fait l'objet d'une amende de 10,7 millions d'euros pour avoir pratiqué des écarts de prix abusifs "entre les appels passés vers d'autres clients du réseau de SRR (appels on net) et ceux, tarifés plus chers, émis vers les réseaux de ses concurrents (appels off net)". Cette décision porte sur le marché de la téléphonie mobile professionnelle.

Les Forfaits Pro, Forfait Flotte, Intégrale Entreprise, Évidence sont concernés. L'Autorité de la concurrence souligne notamment que pour le forfait Flotte, les écarts de prix entre les appels on net et les appels off net  s'élevaient à 21,2 centimes d'euros alors que les coûts supportés s'élevaient au maximum à 6,24 centimes.

"Si l'existence d'une différenciation tarifaire n'est en soi pas condamnable, elle le devient lorsque cette différence de prix excède les écarts de coûts supportés par l'opérateur dominant. En l'espèce, les écarts de prix à La Réunion ont pu être jusqu'à 10 fois supérieurs aux écarts de coûts. A Mayotte, ils ont représenté jusqu'à près de 3 fois les écarts de coûts" explique l'Autorité de la Concurrence.

Ce n'est pas la première fois que l'opérateur fait l'objet d'une telle sanction. En 2014, SRR écopait en effet d'une amende de 46 millions d'euros pour les mêmes pratiques abusives sur le marché à destination des particuliers.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus