A 12:46 dans SFR

SFR perd 111 00 clients mobiles et 34 600 abonnés fixes au T1 2017

Par
11
MAI
2017
Partager cette actu sur :

SFR a publié des résultats mitigés pour ce début d’année 2017. A priori, 68 000 recrutements nets de clients mobiles post-payés grand public, 88% de couverture 4G, 44 000 clients FTTB/FTTH gagnés… Mais le diable ne se cache-t-il pas dans les détails ?

FacebookTwitter

SFR a perdu plus de 750 000 clients mobiles et fixes en 2016

Avec ses résultats financiers du 1er trimestre 2017, SFR - Altice semble pouvoir afficher la fin de l’hémorragie massive de ses clients SFR. Une tendance qui se confirme surtout en regardant la situation par rapport à l’an dernier. Le facteur positif le plus marquant est sans doute une progression de presque 6% de l’ARPU fixe.

La stratégie d’investissements de SFR, plus l’ajout de nombreux contenus premium dans ses offres, commencent à porter leurs fruits.

L'opérateur au carré rouge profitera du renforcement des offres SFR Presse et de ses services en OTT. Mais le gros morceau vient de la signature des droits sportifs de retransmission qui se multiplient. Deux contrats majeurs ont encore été fraichement confirmés : la Ligue des champions et la Ligue Europa !

SFR T1 2017 : Chiffre d'affaires

Un bilan chiffré positif par rapport au 1er trimestre 2016

En effet, sur un an, la tendance semble plutôt positive, avec surtout une tendance à l’amélioration de la plupart des indicateurs.

  • +0.6% sur le chiffre d’affaires, pro-forma (avec les acquisitions récentes d'activités médias) à 2 705 M€. Sinon, le CA est en hausse de 5.1% !
  • + 1,5% du CA mobile Grand Public, mais encore une baisse de 0,8% du mobile dans sa globalité
  • +3,66% sur l’ARPU mobile post-payé Grand Public
  • +5.89% sur l’ARPU internet fixe
  • +199 268 clients THD en fibre optique, avec ou sans terminaison coaxiale
  • +96 671 clients mobiles entreprises, une amélioration portée surtout par les 185 911 clients M2M gagnés

Si on se réfère sur les résultats de l’année dernière, on peut noter une certaine stabilisation, mais en creusant ce bilan, le bilan reste très mitigé.

SFR T1 2017 clients

Une tendance trimestrielle à la baisse chez SFR

Certes l’opérateur peut annoncer avoir gagné sur le trimestre 68 000 clients mobiles particuliers de plus en post-payés. Idem, SFR affiche 44 600 clients FTTB/FTTH en plus. Mais en parallèle, on peut noter en 3 mois :

  • Une baisse de 111 000 clients mobiles particuliers : +68 000 clients post-payants mais – 180 000 clients pré-payants !
  • Une diminution de 21 500 clients mobiles pros (hors M2M), sinon 88 000 clients mobiles pros gagnés
  • Une baisse de 34 500 clients fixes : 84 000 clients ADSL perdus (415 000 en un an !)
  • Une réduction de 0,4€ de l’ARPU mobile
  • Une baisse de 1€ de l’ARPU internet fixe

SFR T1 2017 CA global

Les points positifs de SFR pour fin 2017

SFR peut se vanter d’avoir au moins réussi son pari sur la couverture LTE, avec désormais 88% de couverture 4G de la population. C’est autant que les derniers chiffres annoncés par Bouygues Telecom, et très proche des 90% d’Orange.

Au 31 avril 2017, SFR annonçait à l’ANFR 11 459 sites 4G actifs. En hausse de 337 supports en avril, c'est l'opérateur le plus actif pour déployer la 4G.

Entre le 1er et le 30 mars, ce sont 4 201 nouvelles communes qui ont bénéficié de l’arrivée de la 4G ou de la 4G + SFR.

Sur la même période, ce sont 318 000 nouvelles prises ‘fibrées’ (FTTH/FTTB) qui sont éligibles aux offres THD et fibre de SFR. Soit plus de 9,6 millions de prises au total.

Surtout, la stratégie de contenus commence à trouver son public. SFR constate une augmentation de 50% des audiences SVOD et le doublement des téléchargements de titres SFR Presse sur les 6 derniers mois.

D’autre part, l’opérateur au carré rouge et sa maison-mère Altice semblent plutôt confiant sur la fin d’année et 2018. Encore en phase de restructuration suite à la fusion SFR-Numericable, SFR a fini la phase qui concernait son activité distribution. A compter du 1er juillet, c’est l’activité Télécom qui va à son tour entrer en phase de restructuration, sujet de nombreuses tensions et mouvements sociaux au sein de l’entreprise.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus