A 14:10 dans Jeux

Le Troll de la semaine : la Xbox One et la sécurité

7
JUIN
2013
Partager cette actu sur :

Xbox One de Microsoft
Microsoft parviendra-t-il à renouveler le succès de la Xbox 360 avec son nouveau modèle présenté il y a quelques jours ? Pas sûr, la firme de Redmond a tout simplement présenté la première console qui vous passe l’envie d’acheter des jeux !

Même ceux qui ne se sont jamais frotté à l’activité vidéoludique le savent : une console n’est rien sans les jeux vidéo qui vont avec. Microsoft semble avoir compris cette phrase à l’envers pour sa toute nouvelle console.

La Xbox One resemble plutôt à une sorte de prison multimédia qu’à une véritable console de jeu. La firme de Redmond a bien insisté sur les possibilités de contrôler la console avec la voix, de lire des films avec le lecteur Blu-Ray/DVD. Pour ceux qui est des jeux vidéo, il faudra repasser ou aller voir du côté des géants japonais que sont Sony ou Nintendo.

En effet, la Xbox One démarre mal puisqu’elle n’offre aucune compatibilité avec la génération précédente de Xbox. Voilà une stratégie qui va permettre à Microsoft de dissuader les potentiels acheteurs de la nouvelle console mais surtout d’empêcher la Xbox One d’avoir une ludothèque complète dès son lancement. Et cela au nom de la sécurité !

Rajoutons à cela des tonnes de limitations comme l’impossibilité de revendre son jeu d’occasion dans n’importe quelle échoppe du coin ou par petites annonces. Les éditeurs pourront en effet décider d’autoriser ou non la possibilité de revendre un jeu déjà acquis mais, en plus, cela ne sera possible que par un réseau de « revendeurs agréés ». Voilà qui devrait faire la joie des grandes enseignes comme la FNAC, Micromania ou Boulanger. Et cela au nom de la sécurité !

L’autre limitation la plus étrange reste l’obligation d’être connecté à Internet toutes les 24 heures. Finie donc l’époque où on pouvait promener sa console n’importe où (chez mamie, dans l’appartement des vacances…) comme au bon vieux temps. Pire encore, si votre connexion est en panne plus d’un jour ou si vous n’avez qu’un abonnement Internet mobile car le jeu en réseau ne vous intéresse pas, il vous sera impossible de profiter de la Xbox One. Et cela au nom de la sécurité !

Steve Ballmer Microsoft a indiqué que cette console était le fruit « d’un travail de quatre années de développement ». Il semble maintenant confirmé que Microsoft est une entreprise de sécurité plutôt qu’un acteur du divertissement. On espère que le Kinect sera doté d’un système de surveillance anti-intrusion et d’une alarme à incendie, histoire que la Xbox One serve quand même à quelque chose.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus