A 11:49 dans Bouygues Telecom, Orange

Vers un dépeçage en règle de Bouygues Telecom

15
FEV
2016
Partager cette actu sur :

La fusion entre Bouygues Telecom et Orange semble s’accélérer. Pour que l’Autorité de la concurrence donne son aval, Orange, SFR et Free vont devoir se partager une proie de choix.

FacebookTwitter

Demain, Orange et Bouygues Telecom devraient probablement annoncer les modalités de leur mariage. Selon le JDD, les négociations se sont fortement accélérées ces derniers jours. Il ne fait plus de doute sur la disparition de Bouygues Telecom. Maintenant, il reste à savoir comment les Orange, SFR et Free vont se partager l'opérateur condition sine qua non pour que l'opération réussisse.

Toutefois, on ne voit pas comment cette opération pourrait échouer tant les trois opérateurs restants y ont à gagner. Un retour à trois opérateurs signifierait une diminution de la concurrence et, à terme, une augmentation des prix.

Un dépeçage en règle

Il semblerait que les trois opérateurs vont profiter à plein de cette opération à commencer par Free. Dernier entré sur le marché de la téléphonie mobile, Free récupèrerait moyennant 3 à 3,5 milliards d'euros, le réseau de 550 boutiques de Bouygues Telecom, 3 000 salariés, une part des abonnés mobiles  et surtout, toutes les licences et les antennes de Bouygues Telecom.

Quant à SFR il récupèrerait les abonnes low cost c'est-à-dire les abonnés B&You pour 2,5 milliards d'euros.

Enfin, Orange hériterait des 2 millions d'abonnés haut de gamme.

Désormais, cette opération à 10 milliards d'euros  attend l'approbation de l'Autorité de la concurrence et de l'ARCEP.

Cette opération représente une aubaine inespérée pour Orange, SFR et Free. En revanche pour le consommateur, elle annonce une probablement augmentation des tarifs de la téléphonie mobile et de l'Internet fixe.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus