A 16:32 dans Bouygues Telecom

Bouygues Telecom : une année 2014 difficile

25
FEV
2015
Partager cette actu sur :

Bouygues Telecom vient de révéler ses résultats financiers pour 2014 par le biais d’un communiqué de presse. Ce dernier annonce un chiffre d’affaires toujours en baisse.

FacebookTwitter

Une année 2014 dans le rouge

Avec le rachat de SFR par Numericable, on pouvait s’attendre à ce que l’année 2014 soit difficile pour Bouygues Telecom. Le chiffre d’affaires annuel de l’opérateur s’élève à 4,4 milliards d’euros, c’est 5% de moins qu’en 2013. Pour ce qui est de l’EBITDA (résultat brut d’exploitation), il atteint 694 millions d’euros, engendrant une baisse de -21%.

Des clients fixes toujours présents

Bouygues Telecom se félicite néanmoins d’un nombre de clients Internet Fixe (Haut et Très Haut Débit) en hausse. En revanche, il a perdu près de 22 000 clients mobiles. Il souligne également que 28% de ses abonnés mobiles ont opté pour la 4G, contre 9% en 2013, et sont parmi les plus gros consommateurs d’Internet mobile avec une moyenne de 2,2 Go de données consommées par mois et par client.

Des résultats néanmoins optimistes

Le groupe assure être très optimiste par rapport au chiffre d’affaires annuel puisqu’il est en phase avec les objectifs instaurés par le groupe. Le communiqué annonce : « Bouygues Telecom a poursuivi sa transformation conformément à sa feuille de route et voit les premiers signes de succès de sa stratégie ».

Il n’est pas sans rappeler le plan de transformation mis en place par le groupe, englobant une gamme simplifiée d’offres et une amélioration de la qualité de l'expérience client, annoncées en novembre 2014, et un plan de départs volontaires de 1 400 salariés en janvier 2015.

En somme, le groupe espère que l’ensemble de ces changements permettra de renouer avec la croissance en 2016.

Bouygues Telecom : bientôt racheté ?

Actuellement, les discussions sur un rachat possible de Bouygues Telecom par le groupe SFR-Numericable vont bon train. Il y a quelques jours, on apprenait que Patrick Drahi était prêt à débourser 8 milliards d'euros pour le rachat de l'opérateur.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus