4G Bouygues et SFR ont activé plus de 900 sites et 1700 antennes en décembre 2017

Par
11
JAN
2018
Partager cette actu sur :

Après deux mois de léger mieux de la part de Free et Orange sur les déploiements 4G en France, ce sont à nouveau SFR et Bouygues Telecom qui reprennent leur offensive déjà constatée sur 2017. Orange n’est pas très loin, et c’est encore une fois Free qui fait preuve d’une inertie inquiétante.

FacebookTwitterGoogle+

Fréquences par opérateurSelon le rapport de l'Agence Nationale des Fréquences Radio (ANFR), Bouygues Telecom aurait mis en service deux fois plus de sites, mais également d'antennes, que Free en décembre dernier ! Après deux mois d'octobre et de novembre plutôt calmes, les opérateurs télécoms ont repris plus sérieusement leurs déploiements 4G.

C'est en effet un doublement des activations de sites et d'antennes 4Gque l'on peut constater chez la plupart des opérateurs. Ainsi, au 1er janvier 2018, l'ANFR constate que ce sont 34 468 sites LTE mobile qui sont actifs, dont plus de 95% qui sont en métropole.

Classement des opérateurs les plus actifs en 4G

Selon ces données de l'Agence, on a donc le classement suivant pour les opérateurs les plus actifs sur la 4G en décembre 2017 :

  1. Bouygues Telecom : 514 sites mis en services et 967 antennes activées.
  2. SFR : 403 supports activés et 726 antennes mises en service.
  3. Orange : 309 sites allumés et 809 antennes activés.
  4. Free mobile : 258 supports mis en service et 532 antennes allumées

Sur la globalité du nombre de sites LTE activés au 1er janvier 2018, le classement est exactement le même :

  1. Bouygues Telecom : 14 592 sites et 23 475 antennes
  2. SFR : 14 129 supports et 27 139 antennes
  3. Orange : 14 032 sites et 22 304 antennes
  4. Free Mobile : 9 667 supports et 18 387 antennes

Total des sites activés

Bouygues Telecom et Orange réalloue leur 2 100 MHz en 4G

Parmi les tendances intéressantes, deux opérateurs ont fortement accéléré sur l'utilisation d'antennes en 2,1 GHz, anciennement 3G, pour leur 4G. Orange a activé 9 sites et obtenu 48 autorisations en plus.

Activations 2,1 GHzBouygues Telecom a de son côté doublé les autorisations sur cette bande de fréquence, et multiplié par 8 le nombre d'antennes activées. En deux mois, l'opérateur a boosté par un facteur de 4,5 ses autorisations. Avec une volonté pour les deux opérateurs de renforcer leur 4G et 4G+. Notamment pour améliorer sans aucun doute aussi leurs services sur leurs box 4G (4G Box de Bouygues Telecom et 4G Home d'Orange).

De son côté, SFR a lui énormément activé de nouvelles antennes sur des supports déjà existants, notamment en 800 Mhz. De quoi améliorer sa couverture des territoires, mais aussi sa 4G+, un argument massue de l'opérateur SFR.

Reste enfin, Free, qui reste très en retrait sur ses déploiements LTE. Même sur la bande 700MHz, qui permet à l'opérateur de compenser son absence de licence 800MHz. Pas une seule activation en décembre.

D'ailleurs, alors que les autres opérateurs fanfaronnent en annonçant des 93% à 95% de couverture de la population sur leur réseau THD mobile, Free mobile reste très discret sur ces informations. Surtout en zones peu denses où son réseau 4G est vraiment déficient.

L'attente des annonces contraignantes du Gouvernement et/ou de l'Arcep sur les déploiements mobiles est longue. Edouard Philippe ou l'Arcep avaient évoqué des décisions d'ici fin 2017… Et nous sommes déjà le 11 janvier !

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus