A 16:14 dans Mobile

Déploiement 4G : Orange solide leader en mai, Bouygues à l’offensive sur la 4G+

5
JUIN
2018
Partager cette actu sur :

Orange a encore creusé l’écart avec ses concurrents sur le déploiement de la 4G en mai dernier, selon l’observatoire de l’ANFR. De son côté, Bouygues a densifié son réseau en agglomération.

FacebookTwitterGoogle+

Léger ralentissement du déploiement de la 4G en mai, selon le dernier décompte publié par l’Agence nationale des fréquences (ANFR). Demandes d’autorisation et mises en service de site on en effet progressé de seulement 1% et 1,2% respectivement par rapport au mois précédent, décélérant des 1,4% et 1,3% constatés en avril.

Comme en avril, Orange domine une nouvelle fois la concurrence au nombre de sites mis en service, à 319, portant son nombre total de sites en métropole à 15 655. Derrière, dans l’ordre, viennent SFR (+170, à 15 361), Bouygues (+149, à 15 057) et Free (+153, à 10 627).

Bouygues dope sa 4G+

En revanche, l’opérateur historique n’est pas celui qui a allumé le plus d’antennes sur les fréquences exploitées pour la 4G au mois de juin : l’ANFR en dénombre 1068, avec un effort particulier sur le 1 800 MHz et le 2 100 MHz. Mais Orange est devancé par Bouygues qui a multiplié les mises en service en mai (1 157), surtout sur le 2 600 MHz (+468), délaissé depuis des mois.

Avec deux stratégies différentes à l’œuvre. On note en effet sur la carte open data de l’ANFR que les activations de mai concernent surtout les agglomérations chez Bouygues, suggérant une montée en puissance massive de sa 4G+ grâce à l'agrégation de fréquences (2 600 MHz + 1 800 ou 800 MHz) :

Déploiement 4G+ Bouygues : ANFR

Par comparaison, on constate qu’Orange a procédé à ses activations 4G de façon plus homogène, en zone urbaine comme en zone peu dense.

Déploiement 4G Orange : ANFR

A noter également, avec 140 demandes d’autorisation, l’intérêt accru de Bouygues pour le 700 MHz, où seul Free s’active d’ordinaire. Le 4e opérateur a du reste allumé plus de 100 nouvelles antennes sur cette bande, en Nouvelle-Aquitaine et PACA, où le déménagement de la TNT lui a fait place nette.

De son côté, enfin, SFR réalise un mois moyen, avec 706 antennes allumées, et toujours une priorité sur le 2 100 MHz. Parti plus tard que Bouygues sur cette partie du spectre, l’opérateur au carré rouge a quasiment rattrapé son concurrent en mai en termes d’autorisations, grâce aux 739 demandes supplémentaires enregistrées.

Outre-Mer : Altice s’intéresse à la Martinique

Dans les Outre-Mer, Orange a poursuivi son effort de déploiement à la Réunion en mai, avec des mises en service en 800 MHz, 2 600 MHz et 1 800 MHz. Autre activité à signaler : celle d’Outremer Télécom, qui s’est attelé à la densification de sa couverture aux Antilles le mois dernier. La filiale d'Altice a ainsi mis en service 20 nouveaux sites, dont 17 à la Martinique, équipés en 800, 1 800 et 2 600 MHz.

Déploiement 4G Martinique Outremer Télécom

Consulter l'observatoire des déploiements 4G de l'ANFR pour mai 2018

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus