A 10:20 dans

Baidu entre dans la bataille entre Chrome et Internet Explorer

22
JUIL
2011
Partager cette actu sur :

Logo du navigateur BaiduSi le moteur de recherche Baidu est peu utilisé en dehors de Chine, il représente en revanche 76 % du marché dans le pays. Fort de cette croissance fulgurante, la groupe a décidé de se lancer dans le monde des navigateurs pour tenter de reproduire le même succès et détrôner Internet Explorer et ses 86 % de parts de marché.

Baidu s’est taillé une place de choix sur le marché chinois. Le moteur de recherche réussit le pari de concentrer 76 % des recherches laissant seulement quelques miettes à Google et Bing. Afin de résister encore un peu plus aux acteurs nord-américains, Baidu lance son propre navigateur pour faire de l’ombre à Internet Explorer et Chrome.

Au premier abord, Liulanqi Baidu (soit le « navigateur Baidu » dans la langue de Molière et de M. Pokora) s’apparente à un Google Chrome par son minimalisme et la forme de ses onglets. Afin d’aller titiller le logiciel de la firme de Mountain View, le navigateur Baidu intègre, entre autres, une gestion de mémoire optimisée pour chaque onglet et un système d’applications web.

Navigateur Baidu

Mais les similitudes avec Chrome s’arrêtent là. Pour le reste, Baidu a fait appel à Internet Explorer. En effet, le navigateur chinois emprunte le moteur de rendu d’IE. Il faut dire que les internautes chinois ont l’habitude de faire appel à Microsoft, Internet Explorer occupant, à lui seul, 86 % du marché chinois. Baidu s’est d’ailleurs rapproché de la firme de Redmond afin que Bing traite les recherches formulées en anglais sur le territoire chinois.

Avec cette version bêta (disponible sur Windows XP, Vista et Seven), Baidu tente donc de séduire les habitués d’Internet Explorer tout en leur offrant une expérience de navigation aussi agréable qu’avec Chrome. Pour le moment, il y a peu de chances que Baidu s’exporte hors du pays vu que le navigateur n’est disponible qu’en chinois. Toutefois, avec près d’un demi-miliard d’internautes et une croissance qui s’annonce explosive, le marche chinois représente déjà un défi de taille.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus