A 14:13 dans Mobile

Déploiement 4G (ANFR) : Orange creuse l’écart sur SFR et Bouygues en avril

7
MAI
2018
Partager cette actu sur :

Le dernier observatoire de l’ANFR met en évidence un léger ralentissement des déploiements 4G en avril comparé à mars, qui permet à Orange de creuser l’écart sur ses concurrents.

FacebookTwitterGoogle+

Après le rebond des déploiements 4G observé en mars, les opérateurs ont-ils tenu le rythme en avril ? Pas tout à fait : avec 425 nouveaux sites mis en service en métropole, contre 453 le mois précédent, les pourvoyeurs de réseaux mobiles ont tous baissé le pied le mois dernier. Légèrement du côté d’Orange (+ 355 sites contre + 378 le mois précédent) et Free (+200 après +216), tandis que leurs deux rivaux décéléraient plus franchement : seulement 80 nouveaux sites 4G pour Bouygues, contre 131 en mars, et 214 pour SFR, qui avait dominé le mois précédent avec +471.

Sur les 12 derniers mois, enfin, c’est également Orange qui se distingue, avec 4 110 sites activés en 4G et 9 955 antennes allumées. Suivent SFR (3 732 sites et 9 035 antennes), Bouygues (3 215 sites et 7 008 antennes) et Free Mobile (2 305 sites et 6 448 antennes). Au global, Orange et ses 15 336 sites 4G creusent à nouveau l’écart sur SFR (15 191) et Bouygues (14 908).

Déploiement 4G en avril 2018 : ANFR

SFR à l’offensive sur le 2 100 MHz

L’opérateur historique a mis en service plus de 1 000 antennes 4G en tout le mois dernier,(-20% sur un mois), contre 573 pour Free, stable. Là aussi, Bouygues et SFR décrochent, avec respectivement 312 et 594 antennes activées en 4G, en recul de 50% et 36% par rapport au mois précédent. On note toutefois un sursaut d’activité du côté du carré rouge sur le 2 100 MHz, qui a fait l’objet de près de 900 autorisations et de 137 mises en service le mois dernier. De quoi porter le nombre total d’autorisations à près de 4 000 sur cette bande de fréquences – que les opérateurs ont été autorisés l’an dernier à réutiliser pour la 4G – soit une hausse de 50% en l’espace de deux mois.

Autre fait intéressant : l’effort continu de Free sur le 1 800 MHz, qui lui permet de reléguer Bouygues à la 3e place en nombre d'antennes activées, quelques mois après que ce dernier eut perdu sa première place historique sur ces fréquences au profit de SFR.

Outre-Mer : Orange et SFR s’activent à La Réunion, Free arrive aux Antilles

Du côté des DOM, l’offensive d’Orange sur la 4G à La Réunion remarquée le mois dernier se confirme, avec de nouvelles mises en service sur le 800 et le 2 600 MHz. Initiative à laquelle SFR a tenté de répondre en avril en se remobilisant sur le 2 600 MHZ, comme en témoigne le graphique ci-dessous.

Déploiement 4G à la Réunion par SFR et Orange

Free continue pour sa part à déployer son réseau aux Antilles, avec désormais six sites autorisés en 800, 1 800 et 2 600 MHz en Guadeloupe, et quatre en Martinique, selon l'observatoire cartographique de l'ANFR. Mais toujours aucune mise en service pour le moment.

Consulter l'observatoire de l'ANFR

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus