A 10:47 dans Free

En attendant sa nouvelle Freebox, Free limite la casse au 3e trimestre

14
NOV
2018
Partager cette actu sur :

Free a continué à perdre des abonnés fixes et mobile au 3e trimestre 2018, mais les dégâts restent limités.

FacebookTwitterGoogle+

Free : résultats T3 2018L’opération promotion semble avoir porté ses fruits : en revoyant sa stratégie commerciale à la fin du printemps, Iliad est parvenu à contenir la fuite des abonnés vers une concurrence toujours plus agressive sur les prix. Cela n’a pas été sans sacrifice – un chiffre d’affaires France sur 9 mois en recul de 2,1%. Mais ce recul a été plus que compensé par son lancement tonitruant en Italie. Au global, selon sa dernière communication trimestrielle, Iliad renoue ainsi avec le croissance sur les trois premiers trimestres : +1,7%, à 1,2 milliard d’euros. L’opérateur estime ainsi avoir posé les bases d’un retour à une dynamique positive et parle de 2019 comme « l’année du rebond ».

Fixe : les promos de Free contiennent la concurrence

Pour la première fois depuis le lancement de ses offres Freebox, Free avait vu sa base d'abonnés Internet fixe fondre de 19 000, puis 28 000, lors des deux trimestres précédents. Cette fois-ci, la marque  ne perd « que » 14 000 clients fixes comparé au trimestre précédent. Sur les 12 derniers mois, le reflux se porte à -46 000, ce qui reste somme toute limité, rapporté à sa base de clients Internet d’environ 6,5 millions.

Le fruit du passage aux prix promo sur un an pour les offres Freebox, qui, sans être commercialement époustouflantes, ont permis à l’opérateur de mieux se positionner face à ses concurrents coutumiers de la pratique. En attendant le fameux effet « Waouh » promis par une Freebox V7 manifestement en retard mais qui sera « au pied du sapin », a confirmé hier le directeur général Thomas Reynaud

Fibre : trimestre record pour Free

Free peut aussi se féliciter du nouveau trimestre record enregistré sur la fibre, avec 100 000 abonnés de plus en FttH. Ce qui lui permet de porter son total d’abonnés fibre à 835 000. Au passage, Iliad annonce désormais 8,4 millions de locaux raccordables en FttH, une hause de près de 3 millions en un an. L’objectif de 9 millions à fin 2018 sera vraisemblablement atteint.

Abonnements Internet fixes et mobiles de Free au 3e trimestre 2018

Mobile : « succès » de l'offre défensive

Côté mobile, Free recule aussi – 90 000 abonnés de moins. Une glissade deux fois moins brutale qu’au trimestre précédent, mais dans un marché beaucoup mieux orienté, dont Free n'a pas su profiter. Sur un an, le solde des abonnements reste malgré tout positif (+ 145 000). Surtout, ce sont seulement les abonnés au forfait à 2€/0€ qui ont fui l’opérateur pour aller chercher meilleure fortune ailleurs. La base de clients au forfait 4G à 19,99€, plus rémunérateur, a quant à elle continué de croître, notamment grâce au « succès » de l’offre intermédiaire défensive à 8,99€.

Reste que, installée depuis plusieurs mois, cette série de moins en moins spéciale ne suffira pas à elle seule à contenir les assauts de ses rivaux. Là aussi, le lancement de la Freebox V7 devrait fournir à Iliad une occasion de redynamiser son activité mobile. Les efforts de déploiement de l’opérateur – 92% de la population couverte en 4G désormais – et la réaffectation progressive de la bande de fréquences 700 MHz à son très haut débit mobile devraient aussi apporter leur écot.

 

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus