Orange déploiera 410 000 prises FttH/FttE en Gironde

Par
2
MAR
2018
Partager cette actu sur :

Orange a gagné l’appel d’offres du département de la Gironde, afin de déployer le réseau fibre optique sur les zones d’initiatives publiques du 33. Ce sera le plus grand chantier départemental du genre dans l’Hexagone.

FacebookTwitterGoogle+

FttH sur le RIP en GirondeOrange a donc remporté le 25 janvier 2018 une nouvelle DSP pour déployer la fibre optique en zone moins dense en Gironde.

Une décision du Conseil Départemental qui fait suite à un appel d'offres lancé par le syndicat mixte Gironde Numérique, face à cinq autres candidats : Axione, Covage, SFR, TDF et le groupement NGE/Altitude.

Ce projet prévoit à son terme le raccordement à la fibre de 410 000 foyers, entreprises et établissements publics sur les zones moins denses non gérées par les opérateurs privés (en ZTD et zones AMII).

Un Délégation de Service Public qui court sur 25 ans d'exploitation pour Orange. Avec une construction étalée sur six ans, pour un budget global de 669 millions d'euros. En outre, ce sont 'à peine 115 millions' qui seront à la charge du département, de la Région, des communautés de communes, de l’Etat et des fonds européens. Contre 210M€ initialement prévus, les 12 mois de négociation et la concurrence ayant joués fortement sur cette baisse !

La Gironde 100% fibrée d'ici 2023 ?

Ces prévisions laissent envisager un déploiement de la fibre sur le RIP girondin d'ici 2023 (donc les dernières prises éligibles d'ici 2025 au plus tard). Sachant que sur les zones plus denses (Libourne et Bordeaux Métropole), l'opérateur privé (Orange aussi) aura fini de construire le réseau FttH mutalisé d'ici fin 2020 (donc 2022 pour la commercialisation sur les derniers quartiers).

Pour réaliser ce projet en zone d'initiative publique, cela représente :

  • 1 224 chantiers
  • 28 800 km de fibre optique à déployer (2/3 en souterrain et 1/3 en aérien)
  • 9 375 Km2 concernés
  • 500 emplois et 178 000 heures d'insertion professionnelle

Le Très Haut Débit fibré et un site dédié

En effet, le département 33 avait déjà mis en place un plan Haut Méga, avec en 2016 un 1er plan d'urgence afin de raccorder 39 communes prioritaires avec de la montée en débit (plus de 10 000 foyers). Mais avec cette DSP, la Gironde passe à la vitesse supérieure.

A priori, 75% des foyers seront raccordés en 5 ans à la fibre optique et 100% en six ans. Y compris sur les nouveaux foyers construits d'ici là. La Gironde accueille en effet 20 000 nouveaux habitants par an... Un site dédié permettra dès le 2nd trimestre de voir quand les travaux débuteront sur chaque commune : girondehautmega.fr.

Le déploiement se fera en priorité sur les zones mal desservies ou sur lesquelles les réseaux xDSL étaient 'saturés'. Ainsi, dès la 1ère année au mois un chantier démarrée dans chaque intercommunalité.

Gironde Haut Méga

Pour Jean-Luc Gleyze (Président du Conseil Départemental de Gironde) :

" Nous serons propriétaire. Il s'agit d'une fibre optique publique, ce qui est important. Cela veut dire que nous maîtriserons derrière tous les coûts et tous les accès à cette fibre. L'idée n'est pas de desservir en étoile à partir de la métropole mais bien d'intéresser tous les territoires immédiatement. "

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus