TDF déploiera la fibre optique d’ici 2022 en Loir-et-Cher et dans l’Indre-et-Loire !

Par
19
JAN
2018
Partager cette actu sur :

TDF avait annoncé être sur le coup au moins d’un gros RIP en fin d’année 2017 et cela a été confirmé pour ce début d’année 2018 : l’opérateur a gagné le marché pour déployer la fibre optique en zone d’initiative publique sur les départements de l’Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher d’ici à fin 2022 !

FacebookTwitter

TDF devient opérateur d'infrastructures en fibre optiqueTDF vient de réaliser une très belle opération, en signant avec le Syndicat Mixte Ouvert Val de Loire Numérique, le contrat de déploiement et d'exploitation du réseau fibre optique en Loir-et-Cher et en Indre-et-Loire. D'ici fin 2022, ce sont en tout plus de 306 000 prises qui seront construites par l'opérateur d'infrastructure, logements et locaux, dans le cadre d'un accord sur 25 ans. Cela concernera 513 communes situées en zone non conventionnée. Les autres communes (47 en tout) plus denses, sont gérées par Orange qui est supposé déployer la fibre optique d'ici fin 2020. Le budget global est de 490 millions d'euros, quasiment intégralement à la charge de TDF, une très bonne nouvelle pour l'Etat (68M€ de son côté), mais surtout pour les intercommunalités et les habitants de ces départements ruraux.

Plus de 180 000 prises en Indre-et-Loire à fin 2022

Sur le seul département de l'Indre-et-Loire, ce sont plus de 180 000 prises FttH qui sont prévues en déploiement dans les 5 années à venir. Ce réseau ouvert et neutre permettra à tout fournisseur d'offres internet intéressé, de venir proposer ses services, avec des débits descendants entre 100 Mbps et 1Gbps... pour le moment. Sur ce seul département 37, 89% du budget des 245 millions d'euros prévus sera pris en charge par TDF (Télé Diffusion de France). Le reliquat sera financé par l'Europe, le Gouvernement, le Département et les intercommunalités. Pour rappel, selon les prévisions actuelles, ce seraient 65% des foyers éligibles qui sont prévus à fin 2018 (fibre par Orange). Fin septembre 2017, on était à moins de 72 000 prises FttH raccordables sur tout le département, dont 43 220 à Tours !

Plus de 126 000 prises fibrées en Loir-et-Cher d'ici 5 ans

Val de Loire Numérique et TDFA fin 2022 toujours, en attenant d'avoir le planning de déploiement annoncé pour mai 2018, ce seront également 126 000 prises FttH/FttO/FttE qui seront à construire sur le département du Loir-et-Cher par TDF. A fin septembre 2017, on était à peine à 16 000 prises FttH raccordables sur ce territoire ! Au niveau du budget, sur le Loir-et-Cher, 80% des financements non pris en charge par TDF seront finalement dévolus au Département. La part d’investissement qui reste pour les intercommunalités, à peine 20% du montant, passera mieux dans ces difficiles moments de restrictions des subventions territoriales !

La fibre pour  tous, y compris les touristes !

Ce projet structurant d'aménagement numérique du territoire constitue une enjeu de taille. Il permettra à tous, de profiter 'rapidement' d'un possible accès au Très Haut Débit par la fibre optique jusqu'à l'abonné. L'engagement de TDF est d'apporter la fibre à moins de 100 mètres des logements, bâtiments publics et locaux professionnels. Bernard Pillefer, Président du SMO Val de Loire Numérique, se réjouit :
« Avec le SMO et tous nos partenaires, nous avons mené un travail titanesque afin de créer les conditions indispensables au déploiement de la fibre en Loir-et-Cher et en Indre-et-Loire. D’ici 2022, tous les foyers et entreprises auront accès au Très Haut Débit via la fibre optique. Une révolution numérique indispensable à l’attractivité de nos territoires ruraux. Ce résultat est le fruit d’une très forte volonté politique portée par les collectivités locales avec, en tête, les Départements ! J’ai toute confiance en l’entreprise TDF qui a remporté l’appel à projet en nous apportant toutes les garanties pour ce chantier hors norme, comparable à l’électrification dans les années 50. »

TDF : un début d'année en fanfare

Si l'objectif annoncé d'avoir 1 million de prises FttH signées sur les RIP d'ici fin 2018 semble difficile à atteindre pour TDF, ces 306 000 prises viennent s'ajouter aux deux précédents contrats sur un Réseau d’Initiative Publique dans le Val d’Oise et un AMEI (Appel à Manifestation d’Engagement d’Investir) dans les Yvelines. Olivier Huart, PDG du Groupe TDF, déclare :
« 2017 se termine comme elle a commencé : par un succès ! Je me réjouis de cette excellente nouvelle pour TDF et tiens à remercier chaleureusement toutes les équipes qui travaillent durement pour que ces projets soient menés avec brio. La Fibre constitue désormais le troisième pilier de développement du Groupe, au côté de l’Audiovisuel et des Télécoms. Ce projet d’entreprise démontre notre capacité à rebondir et, grâce au soutien fort de nos actionnaires, à nous donner les moyens de nos ambitions. Nous investissons massivement et avons la volonté de gagner, à moyen terme, un million de prises sur l’ensemble du territoire. ».

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus