A 11:55 dans Mobile, SFR

5G : premier test réussi pour SFR et Nokia

9
MAI
2018
Partager cette actu sur :

Nokia et SFR ont réalisé une connexion 5G conforme aux standards 3GPP sur la bande des 3,5 GHz. Une première en France, soulignent les deux acteurs.

FacebookTwitterGoogle+

SFR 4G 5G VoLTE VoWiFiDes tests 5G, les différents opérateurs en ont mené moult ces derniers mois, leur permettant de mettre en avant leurs avancées technologiques vers la connectivité de demain. Qu’a de différent celui réalisé le 3 mai par SFR et Nokia ? Celui de s’appuyer sur la nouvelle norme validée par le 3GPP en décembre dernier, la 5G New Radio (5G NR). Soit un standard intermédiaire qui, tout en continuant de s’appuyer sur les infrastructures exploitées pour la 4G, doit, entre autres, permettre aux différents acteurs (opérateurs, équipementiers, constructeurs de terminaux) d’accorder leurs violons sur le versant fréquentiel de la 5G.

Cette dernière exploitera les parties du spectre inférieures à 6 GHz et supérieures à 24 GHz. La 5G New Radio donne ainsi l’occasion de tester les équipements qui auront vocation à emprunter les fréquences inférieures à 6 GHz. Tout en explorant les potentialités nouvelles offertes par ce segment, qui doivent se traduire par des débits accrus (enhanced mobile broadband ou eMbb), de l’ordre de plusieurs Gb/s, ainsi qu’une latence ramenée à la milliseconde (ultra-reliable low latency comunications ou URLLC).

5G NR sur 3,5 GHz

La « première française » annoncée par les deux partenaires consistait donc en l’établissement, dans les laboratoire du campus Nokia de Paris-Saclay, d’une connexion 5G New Radio sur la bande des 3,5 GHz, entre les antennes intelligentes de Nokia et des terminaux de tests compatibles 3GPP, en s’appuyant sur les infrastructures de l’équipementier (plateforme radio AirScale, Cloud RAN sur AirFrame Data Center). Une expérience menée dans le cadre du « programme commun d'essais et de développement d'applications 5G » mené par SFR et Nokia, qui doit permettre de préparer l’opérateur au déploiement de la nouvelle technologie mobile.

Carte postale

Cette carte postale printanière permet ainsi au carré rouge de réaffirmer ses ambitions sur le futur standard mobile, déjà esquissées lors d’une conférence de presse en mars dernier. Ce au moment où ses rivaux s’apprêtent à conduire des expérimentations dans le cadre du guichet 5G ouvert par l’Arcep : Bouygues à Bordeaux, en partenariat avec Huawei, et Orange à Lille et Douai, avec l’appui de Ericsson. De son côté, SFR avait annoncé avoir « sollicité l'ARCEP pour conduire des tests grandeur nature en 2018 et ouvrir le premier site 5G en France », sur l'Altice du Campus du 15e arrondissement de Paris, dans la perspective d'un lancement commercial en 2020.

Lire le communiqué de SFR

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus