Orange maître d’œuvre du réseau mobile 4G du métro sur Lyon

Par
27
NOV
2017
Partager cette actu sur :

Orange est en charge de la construction du réseau mobile mutualisé 3G et 4G dans le métro lyonnais, sur lequel tous les opérateurs pourront proposer leurs forfaits 4G… mais plutôt vers fin 2019 !

FacebookTwitterGoogle+

Métro en 4G par Orange fin 2019Orange poursuit son travail auprès des collectivités et des syndicats mixtes, non seulement sur la fibre optique (Loire Atlantique, Mayenne et Orne), mais aussi sur les infrastructures 4G.

Si l'arrivée du réseau mobile 4G de l'opérateur historique a été officialisée ce week-end dans le stade rennais du Roazhon Park, fin septembre, Orange avait également été confirmé comme maître d'œuvre de la construction et de l'exploitation du futur réseau 4G dans le métro lyonnais.

A l'origine en 2015, il s'agissait d'apporter la connexion aux réseaux mobiles des opérateurs uniquement dans les stations. Cependant, suite à un appel à projets lancé en 2016, auquel 4 candidatures ont été envoyées au SYTRAL (Syndicat mixte des Transports pour le Rhône et l'Agglomération Lyonnaise). Et c'est Orange qui a remporté le contrat en juillet.

Une décision confirmée le 14 septembre dernier. Les travaux commenceront dès 2018, pour un réseau 4G mutualisé opérationnel avant fin 2019.

Un réseau mobile mutualisé dans le métro et le funiculaire lyonnais

Orange centralise la maîtrise d'ouvrage pour apporter désormais la 4G dans les rames, les stations et les tunnels.

Mais il s'agit d'un réseau mutualisé, sur lequel les autres opérateurs installeront leurs matériels. A priori, les voyageurs qui emprunteront ces transports en commun pourront utiliser leurs forfaits 4G, qu'ils soient chez Orange, Free, Bouygues Telecom, SFR et autres opérateurs télécoms.

Le Wi-Fi, envisagé un moment, n'est plus à l'ordre du jour de fait.

4G dans les rames, les tunnels et les stations

4 lignes de métro et 2 lignes de funiculaire

Cette convention concerne les infrastructures déployées sur les 4 lignes de métro et les 2 lignes de funiculaires, respectivement sur 32 km et un peu plus de 1,2 km.

Cela s'ajoute à la couverture 4G 'en surface' qui concerne déjà les bus, tramways et trolleybus, qui eux profitent des réseaux mobiles déployés directement par les opérateurs.

Après Toulouse ouvert le 10 novembre dernier à la 4G, les prochains métros concernés par une couverture 4G intégrale devraient être ceux de Paris et Rennes (avec TDF pour l'été 2018) l'an prochain.

Sur Lille, les travaux ont débuté en septembre, avec d'assurer les déploiements indoor de 52 stations des lignes 1 et 2 du métro, ainsi que des 2 stations souterraines de tramway (Saint Maur et Clémenceau Hippodrome). L'ouverture du réseau au grand public est prévue pour début 2019. C'est également Orange qui est en charge de l'infra.

Pour les métros sur Nice et Marseille, a priori, 2019 semble plus probable.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus