Orange Bank lancement confirmé pour le 2 novembre

Par
4
OCT
2017
Partager cette actu sur :

Le service Orange Bank sera finalement lancé le 2 novembre prochain… sauf nouveau retard. C’est par un tweet de Stéphane Richard, PDG d’Orange, que l’annonce a été faite ce mercredi 4 octobre au matin…

FacebookTwitterGoogle+

Le projet d’une banque 100% en ligne Orange Bank avait commencé à se concrétiser dès 2016, avec l’acquisition par Orange de 63% de Groupama Banque.

Cependant, c’est durant le Show Hello de l’opérateur que le projet Orange Bank avait pris son envol. Un premier lancement était prévu pour le 6 juillet 2017, avant d’être décalé à la rentrée… pour des « raisons techniques ».

Finalement ce sera donc le 2 novembre que sera lancé officiellement Orange Bank, a priori sur près de 150 boutiques Orange agréées. Avec plus de 800 conseillers formés pour cette nouvelle activité. Orange va initier ainsi un modèle d'acquisition client Phygital (mix de digital et de physique).

Selon une récente étude VISA, avec 53% d'utilisateurs de la banque mobile, la France se situe légèrement en dessous de la moyenne européenne.

Orange Bank 100 % pratique et digital

Par rapport aux précédentes annonces, le service reste a priori le même avec toujours son compte bancaire sécurisé avec une gestion en ligne ou via son smartphone, du paiement via NFC, une carte bancaire, la consultation et les opérations courantes via l’application, des micro virements par SMS… Sans oublier l’accès à des téléconseillers, et à un conseiller virtuel intelligent.

Suite à l’annonce du retard d’Orange Bank début juillet, Patrick Drahi d’Altice (SFR) avait bien entendu semer une fois encore le trouble. En annonçant avoir dans ses cartons pour 2019 une Altice Bank. Mais depuis quelques informations éparses, c’est le silence complet, Altice ayant déjà pas mal d’autres sujets sur le feu : Fibrer la France, départ de Michel Paulin…

Orange Bank : une concurrence sur tous les fronts

Au-delà des projets ou annonces d’Altice, Orange va surtout se confronter à la concurrence d’acteurs qui fourmillent sur ce créneau. Et il sera difficile pour Orange de faire valoir ses différences.

Même si l’opérateur possède dans l’absolu un gros avantage : une clientèle directe de plus de 21 millions de clients mobiles qui seront plus sensibles à cette offre.

Orange Bank le 2 novembre

On peut notamment citer deux acteurs bancaires historiques, CIC et Crédit Mutuel, qui proposaient déjà via Euro Information des gammes de forfaits mobiles. Les deux organismes financiers ont relancé pour la rentrée des solutions banque + mobile. Elles s’appellent Avantoo pour le premier et le compte CIC Mobile pour le second. Ces offres comprennent :

  • Un compte bancaire, avec une carte de paiement (Visa ou Mastercard) avec contrôle de solde (Electron ou Maestro), la gestion à distance FilBanque/CMUT Direct avec les applications CIC ou Crédit Mutuel
  • Un forfait sans engagement à partir de 20€/mois. Par défaut sur le réseau mobile d’Orange (mais possibilité de passer sur SFR ou Bouygues Telecom) avec :
    • les appels, SMS et MMS illimités en France métropolitaine
    • 50Go de data jusqu’en 4G en France
    • Le forfait peut être pris avec engagement et un mobile subventionné, mais pour abonnement mensuel plus cher…

Petit plus, ce binôme compte bancaire + forfait mobile permet d’avoir une remise de 3€/mois sur les frais de gestion du compte courant des clients.

Orange Bank devra aussi se frotter à de nouveaux entrants comme N26. Une la banque mobile lancée en janvier 2017, qui a déjà convaincu 100 000 clients d'ouvrir un compte depuis leur mobile : un compte, une application, une carte Mastercard associée, aucune obligation de dépôt ou de revenus...

FacebookTwitterGoogle+


Articles en relation

comments powered by Disqus