A 16:28 dans Autres services, Orange

Orange Bank 100% mobile : de belles ambitions pour un pari risqué

Par
2
NOV
2017
Partager cette actu sur :

A l’occasion du lancement officielle d’Orange Bank ce jeudi 2 novembre 2017, nous avons pu nous entretenir avec Pierre Jacobs, Directeur Orange Ouest. Pour ce nouvel acteur bancaire 100 % mobile qui vient de l’univers des télécoms, l’objectif est ambitieux : 400 000 clients d’ici à fin 2018…

FacebookTwitterGoogle+

Une carte bleue Visa NFCAnnoncé il y a plus de deux ans, Orange Bank est officiellement lancé depuis ce 2 novembre. Ce service bancaire digital est proposé 'gratuitement' à tous.

Que le client soit chez Orange/Sosh ou chez n'importe quel autre opérateur, le souscripteur peut profiter d'une application mobile de gestion et de paiement NFC, d'un compte bancaire, d'une carte Visa NFC, d'un compte livret, d'un conseiller intelligent virtuel...

Au-delà de la gratuité sur cette offre de banque 100% mobile pour son utilisation de base, une offre de lancement permet surtout aux nouveaux clients de profiter de primes de bienvenue, jusqu'à 120 euros.

  • Une prime de 80€ pour tout nouveau client Orange Bank à partir de la 3ème transaction (paiement ou retrait).
  • Une prime de 40€ supplémentaires si vous êtes en plus un client internet ou fixe chez Sosh ou Orange (hors carte prépayée mobicarte) en métropole.

Quels autres avantages pour les futurs clients Orange Bank ?

Parmi les nombreux services compris dans le service, on pourra notamment apprécier :

  • Une gestion de compte gratuite (sous condition d'effectuer trois transactions dans le mois avec son mobile ou sa carte)
  • Une carte bleue NFC Visa gratuite. Avec la possibilité de la bloquer facilement sans frais depuis son espace client ou l'application mobile. Et surtout de la débloquer si vous venez de la retrouver par exemple !
  • Un compte bancaire avec le solde en temps réel !
  • Un conseiller numérique basé sur la technologie Watson (intelligence artificielle). Aussi utilisé par le Crédit Mutuel.
  • Des conseillers formés IOBSP (Intermédiaires en Opérations de Banque et en Services de Paiement).

Interview de Pierre Jacobs, Directeur Orange Ouest

DegroupNews : Pourquoi Orange se lance-t-il dans la banque ?

Pierre Jacobs, Directeur Orange OuestPierre Jacobs : La banque et le client bancaire sont de plus en plus smartphone-centric.

A peu près 85% de l'information qu'un client échange avec sa banque passe par un smartphone aujourd'hui. Les applications bancaires sont aujourd'hui dans le top 3 des applications mobiles. Le smartphone devient central dans l'utilisation et l'interaction qu'on a avec sa banque.

Et a fortiori, on pourrait se dire aujourd'hui qu'un mobinaute pourrait trouver son bonheur dans l'utilisation d'un banque directe (en ligne) et plus vraiment dans les banques classiques. Sauf que les banques directes (Boursorama, ING Direct, B For Bank…) ne sont pas forcément les plus innovantes en France.

Orange est le premier opérateur mobile en France. Et dans un pays où plus de 80% des français ont un smartphone, avec l'essentiel dans usages bancaires qui se font avec le mobile, nous avons-nous Orange une légitimité certaine sur ce marché.

DegroupNews : Quel est le périmètre de la clientèle pour une banque digitale et mobile comme Orange Bank ?

NFC Orange BankPierre Jacobs : Il faut savoir que nous avons environ 3 millions de clients dans ces banques directes sur un total d'environ 40 millions de comptes bancaires en France. Alors qu'en Allemagne ce sont déjà 18 millions de clients qui sont dans les banques directes. Il y a donc un potentiel de croissance important. D'autant plus que le client d'une banque classique utilise de plus en plus le mobile pour ses transactions.

D'autre part, le paiement par NFC explose aussi. Près de 2/3 des commerçants en France permettent ce paiement sans contact. Via une carte bancaire NFC ou désormais avec un mobile compatible.

Enfin, depuis la loi de février 2017, il est beaucoup plus simple de changer de banque. L'équivalent de la portabilité de son forfait mobile existe maintenant sur la banque pour changer simplement et sans frais d'opérateur bancaire aussi. Une opportunité supplémentaire pour convaincre les clients d'adopter Orange Bank.

DegroupNews : Quels sont les points forts d'Orange pour lancer ce nouveau service ?

Pierre Jacobs : C'est tout d'abord l'assurance de la qualité de service. Tant de par notre expertise sur l'univers du mobile et des télécoms, que celui sur la banque acquis par le biais de notre acquisition du savoir-faire de Groupama Banque.

Orange est également présent dans les services financiers depuis plus de 10 ans. Orange Money est notre service de transactions bancaires présent en Afrique. Nous sommes présents sur 17 pays africains, avec aujourd'hui 34 millions de clients Orange Money.

Et puis il y a deux ans, nous nous sommes lancés en France avec Orange Cash dans le paiement avec son mobile. On a aujourd'hui plus de 500 000 clients Orange Cash, dont 75 000 dans l'Ouest.

Orange BankDegroupNews : Quels sont vos arguments pour les futurs clients de cette nouvelle offre Orange Bank ?

Pierre Jacobs : C'est la complétude de plusieurs principe évoqués ci-dessus et la présence de services que nous sommes les seuls à proposer dans leur intégralité dès ce 2 novembre 2017.

Tous les services Orange Bank sont en effet accessibles à tous les clients, gratuitement : le compte, la carte bancaire Visa NFC, le compte Livret (1%), l'application avec la gestion du compte et des transactions,... plus le paiement NFC pour les smartphones compatibles. Sans oublier en plus un assistant personnel intelligent, basé sur la technologie d'IA Watson d'IBM. Il va mémoriser les échanges avec le client afin d'améliorer en permanence la pertinence de ses réponses.

Enfin, nous avons plus d'une centaine de conseillers Orange Bank par téléphone qui viennent de Groupama Banque.

DegroupNews : Existe-t-il des limitations d'éligibilité à Orange Bank ?

Pierre Jacobs : Aucune condition de ressources n'est demandée, contrairement à d'autres banques. Il y aura par contre bien un déclaratif de ses revenus, comme pour n'importe quelle banque.

D'autre part, l'offre Orange Bank se destine uniquement aux particuliers, majeurs, qui résident en métropole ou dans les DOM.

Par contre, sur la gratuité des services, il faut préciser qu'elle ne marche qu'à partir du moment où le client fait 3 transactions par mois. Sans minimum de montant de ces opérations réalisées sur mobile ou avec la carte Visa.

Pour l'ouverture d'un compte Orange Bank, il suffit de fournir deux justificatifs d'identité, un justificatif de domicile et de créditer de 50€ la première fois pour activer son nouveau compte.

DegroupNews : Quelles seront les évolutions d'Orange Bank dans les mois à venir ?

Pierre Jacobs : Nous aurons d'autres services dès 2018. Ainsi, si pour le moment il n'est pas possible d'ouvrir plusieurs comptes pour une même personne. Pour un parent pour ses enfants par exemple, cela pourrait arriver l'an prochain. Idem pour l'offre de bienvenue de 40€ pour les clients Orange, ce sera mis en place l'an prochain a priori.

Nous sommes aussi en train de travailler sur des prêts à la consommation et des prêts immobiliers pour 2018. Avec toujours un principe de prise en compte des demandes et des retours de nos clients. Pour le lancement d'Orange Bank, ce sont 4 000 salariés d'Orange qui ont testé le produit depuis plusieurs mois et nous ont permis de l'améliorer pour ce lancement.

Enfin, nous attendons beaucoup de la Fintech et des startups de l'écosystème digital. Pour nous proposer de nouvelles solutions et évolutions pour faire évoluer Orange Bank ensemble.

Des objectifs ambitieux confirmés

Orange a réaffirmé ses objectifs ambitieux, avec 400 000 clients espérés d'ici fin 2018, et un CA de 400 millions d'euros. Pour atteindre 2 millions de clients d'ici à dix ans pour Orange Bank, soit environ 10% du marché bancaires.

Si Free et Bouygues Telecom ne semblent eux pas du tout intéressés par ce type d'activité, Altice s'est par contre clairement ouvert à des velléités sur ce secteur de la banque digitale.

D'autre part, les acteurs bancaires plus traditionnels ont eux aussi réagit, avec par exemple le Crédit Mutuel et le CIC qui proposent des offres couplées avec un compte bancaire, leurs services, plus un forfait mobile avec l'opérateur MVNO Euro Information.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus