Orange apportera la fibre optique sur 90% des foyers des Hautes-Pyrénées

Par
25
JUIL
2017
Partager cette actu sur :

Orange déploiera le Très Haut Débit sur fonds propres d’ici fin 2024 sur tout le département des Hautes-Pyrénées. La guerre de la fibre avec SFR et les RIP aura bien lieu, avec ce département qui profite d’une convention Orange, pour déployer son réseau FttH sans aucune subvention publique !

FacebookTwitterGoogle+

Micehl Pélieu, Hautes Pyrénées

Malheureux hasard de calendrier ce choix du Conseil Départemental des Hautes-Pyrénées pour adhérer à une convention avec Orange. L'objectif est de fibrer l’ensemble du département, selon un accord régional qui apporte juste des précisions sur le planning de déploiement de la fibre Orange. Mais il trouve de curieux échos avec l’actualité SFR depuis début juillet.

Orange a été choisi en effet par le département pour son projet prévisionnel de déploiement de son réseau fibre optique d’ici fin 2024.

Orange s’engage à sa charge exclusive, sans aucune subvention de l’État ou de la Région, de construire son réseau FttH. Pourtant, comme tient à le préciser Orange, cette convention n’a rien à voir avec l'annonce de SFR de Fibrer la France. Ni avec la signature d’une DSP comme cela se fait sur un RIP via un appel d'offres et la signature d'un contrat.

Cela constitue une économie de près de 270 millions d’euros par rapport au budget initial. Dont 200 millions d’euros de moins pour la seule Région ! Sans parler des délais de réalisation, qui de 2032, ont été raccourcis de 8 ans selon ce planning Orange…

Une convention de déploiement Orange

Le projet vise à déployer la fibre optique, y compris en zones rurales, sur près de 90% des foyers et locaux du 65 d’ici 2022. Pour les 10% de logements qui restent, a priori, ils seront connectés au Très Haut Débit selon un mix-technologique à base de montée en débit cuivre et radio… pour passer à la LTE fixe.

Pour cette dernière phase de déploiement, les collectivités et la Région devront éventuellement apporter une contribution financière, mais sans commune mesure avec ce qui avait été envisagé jusqu’ici !

Le Département des Hautes-Pyrénées rejoint ainsi le Territoire de Belfort dans la stratégie de proximité d’Orange auprès des Collectivités. L'opérateur complète ainsi ses investissements dans certains RIP. De la même façon, ce territoire profitera de la fibre Orange, sans que la région ou l’État ne verse un seul euro. De quoi y apporter la fibre Orange également sur 102 communes et près de 150 000 habitants !

Un département définitivement Orange

Rappelons que sur ce département des Hautes-Pyrénées, Orange avait été désigné sur les zones AMII pour déployer un réseau fibre optique. Cela concernait Tarbes (en co-investissement avec SFR) et son agglomération, plus Lourdes. Soit environ 52 000 logements et 30% de la population.

  • Offres FttH en zone AMII des Hautes-PyrénéesDepuis juin 2016, 4 400 logements supplémentaires ont été raccordés à la fibre Orange sur Tarbes, portant à 9 000 le nombre total de foyers éligibles à début juillet 2017. Soit un peu moins d’un tiers des logements qui seront fibrés à terme. Leurs occupants peuvent dès à présent souscrire une offre commerciale Fibre et se faire raccorder.
  • A Lourdes, six mois après le raccordement des premiers clients à la Fibre Orange en décembre 2016, ce sont à début juillet près de 1 100 logements qui sont éligibles. Soit 10% des logements qui seront fibrés à terme.

Le reste du territoire, en zone moins dense, est théoriquement géré par Axione sur le RIP. Cependant, après alignement tarifaire sur la proposition de l’opérateur au carré rouge, la proposition de convention déposée en mai par Orange a été acceptée. Elle était plus précise sur la couverture des zones les plus difficiles d’accès, en montagne.

Michel Pelieu, le président du conseil s’en est félicité “Nous sommes le premier département très rural à être équipé gratuitement de la fibre optique par Orange”. “Ça nous débarrasse d’un engagement financier colossal. C’est une excellente nouvelle pour nos investissements futurs et nos dépenses, dans un contexte financier difficile.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus