THD en Bouches-du-Rhône : Orange réaffirme l’objectif 2020 pour sa fibre

20
NOV
2017
Partager cette actu sur :

Orange a signé avec les Bouches-du-Rhône une convention portant sur le raccordement en fibre optique de 70 communes situées en zone AMII d’ici à 2020.

FacebookTwitterGoogle+

70 communes fibrées d’ici à 2020, soit environ 350 000 foyers et entreprises : tel est l’engagement pris par Orange vendredi dernier dans le cadre de la Convention de programmation et de suivi des déploiements signée avec le département des Bouches-du-Rhône. Rien de bien nouveau finalement : le département et l’opérateur historique n’ont formalisé là qu’une intervention bien entamée, puisque les déploiements sont déjà lancés sur une vingtaine de commune du territoire.

Privé à 95%

Hors Marseille, labellisée zone très dense avec 200 000 foyers sur 500 000 déjà raccordés, Orange est ainsi à pied d’œuvre sur les communes périphériques et les principales agglomérations comme Arles, Aix-en-Provence, Aubagne, Vitrolles, Martigues, Istres, Fos-sur-Mer… Des villes sur lesquelles le groupe avait fait part de son intention d’investir dès 2011, ou qu'il récupéra à la suite du rachat de SFR par Numéricâble en 2014, lorsque priorité fut donnée au réseau câblé par le carré rouge (Martigues, Istres, Fos, Port-de-Bouc).

Au total, l'engagement d'Orange porte donc, depuis quelques années déjà, sur 68 communes des Bouches-du-Rhône, auxquelles s'ajoutent Pertuis (Vaucluse) et Saint-Zacharie (Var) , rattachées à la métropole-Aix-Marseille-Provence.

SFR conserve quant à lui la responsabilité d'équiper en FttH une poignée de territoires (en rouge ci-dessous), couvrant notamment Marignane, Gardanne, La Ciotat, Port-Saint-Louis-du-Rhône, Miramas... Au total, rappelons que le déploiement de la fibre sur fonds privés concerne environ 95% de ce département à forte densité de population, et donc fort alléchant pour les opérateurs. L'aménagement des 5% restants, soit 50 000 prises environ, ayant été confiés au syndicat mixte Paca THD, auquel le département a adhéré il y a quelques mois.

Orange et SFR : déploiement fibre FTTH dans les Bouches du Rhône

Sceller le cadre légal

Puisque les cartes sont déjà distribuées et les échéances fixées depuis belle lurette, à quoi correspond cette nouvelle annonce ? Il s’agit ici de sceller le cadre légal dans lequel se déroulent les déploiement AMII d'Orange, par une convention qui fixe les engagements de l’opérateur. Et surtout de permettre à la collectivité de procéder à un constat de carence si des retards astronomiques sont constatés, afin de changer de prestataire. Une arme nucléaire enclenchée une fois seulement jusqu’ici, par la métropole de Lille, dont fut éjecté SFR l’an dernier pour être remplacé par Orange et Covage.

Les travaux avançaient donc jusqu'ici sans cette convention, mais pas sans contrôle : un suivi était assuré grâce à des « réunions régulières entre Orange et les représentants des territoires », peut-on lire dans le SDTAN publié en février 2016.

La fibre communicante

Pourquoi, alors, signer cette convention seulement maintenant, à trois ans de la ligne d’arrivée ? A en croire les documents transmis, toujours en février 2016, par le département à la mission France THD, ce retard à l’allumage était dû aux discussions portant sur la « mise en place de la métropole Marseille Provence ».

Mieux vaut tard que jamais, donc, d'autant que la communication entourant l’événement intervient à point. Elle permet d'une part à la collectivité de rassurer ses administrés en manque de débit, mais aussi ses élus inquiets des délais. A l'image du maire de Salon-de-Provence, qui se plaignait le même jour dans La Provence du manque de ponctualité d’Orange sur son calendrier de déploiement. Tandis que, de son côté, l’opérateur historique en profite pour adresser aux pouvoir publics une nouvelle carte postale rappelant son implication dans le plan France THD, quelques jours seulement après la sonnette d’alarme tirée par l’Arcep sur les retards accumulés en zone AMII.

 

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus