A 11:15 dans Autres services, IoT, Mobile

Le standard pour la 5G NR Non-standalone validé

Par
29
DEC
2017
Partager cette actu sur :

Alors que certains opérateurs parlent de déploiement de la 5G dès 2020, voire même 2019 pour certains, les premières spécifications 5G NR Non Standalone vient d’être validées par le groupement d’industriels télécoms 3GPP. Prochaine étape, mars 2018 avec la « Release 15 » !

FacebookTwitterGoogle+

Tweet 3GPP sur la 5G NR NSAEn effet, le 21 décembre dernier durant l'assemblée plénière 3GPP TSG RAN à Lisbonne, a été finalisée la première spécification 5G NR implémentable. Cela concerne la 5G dite "Non-Standalone" (NSA). Elle permettra d'utiliser les réseaux 4G actuels pour tester en conditions réelles les futurs réseaux mobiles UHD.

Et cela passe par l'utilisation de la 4G eMBB (enhanced Mobile Broadband). Elle permet notamment une meilleure bande passante (débits plus élevés), plus de sécurité et une latence réduite. Des critères indispensables pour tester les nouveaux usages qui au cœur de la 5G. Voiture autonome, télé-chirurgie, smart city

En outre, les appareils 5G NR Non Standalone seront totalement compatibles avec la future version Standalone.

Pour le moment des tests-pilotes ont été effectués par de nombreux acteurs (Bouygues Telecom, Orange, B.Com, Ericsson…). Surtout, l'UE a défini récemment le planning de déploiement pour les pays membre. Un projet de 5G dans les principales villes en 2025 qui ne semble pas très ambitieux.

Un premier jalon vers la 5G !

Cette première normalisation constitue un élément crucial dans le déploiement proche de la 5G. En effet, les premières offres commerciales devraient arriver dès 2019 dans certains pays (plutôt 2020 en France). Comme annoncé lors du dernier Mobile World Congress de février 2017, le 3GPP poursuit son travail pour présenter entre le 19 et le 22 mars 2018, les "releases 15 & 16" qui constitueront les spécifications définitives qui permettront à tous les opérateurs de déployer une 5G uniformisée à l'échelle mondiale.

5G planning de développement

« Orange salue cette première spécification inaugurale d’une norme mondiale pour la 5G. Avec les prochaines versions 3GPP attendues à partir de la mi-2018 qui accéléreront le développement des applications et de l’IoT, Orange voit une myriade d’opportunités pour fournir un réseau différencié et de haute qualité, et s’engage donc pleinement à travailler avec l’industrie pour déployer la 5G », s’est félicité Arnaud Vamparys, senior vice-président en charge des réseaux radio chez Orange.

Pour rappel, le 3GPP est un groupement d'acteurs des télécoms où l'on retrouve notamment Orange, mais aussi : AT&T, BT, China Mobile, China Telecom, China Unicom, Deutsche Telekom, Ericsson, Fujitsu, Huawei, Intel, KT Corporation, LG Electronics, MediaTek Inc., NEC Corporation, Nokia, NTT DOCOMO, Qualcomm Technologies, Inc., Samsung Electronics, SK Telecom, Sony Mobile Communications Inc., Sprint, TIM, Telefonica, Telia Company, T-Mobile USA, Verizon, Vodafone et ZTE.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus