A 9:30 dans Institutions, Mobile

Attentes et inquiétudes des collectivités sur la couverture mobile

Par
12
FEV
2018
Partager cette actu sur :

Alors que les opérateurs télécoms semblent avoir baissé le rythme des déploiements mobiles en janvier 2018, l’Association des Régions de France, l’AVICCA et le sénateur Hervé Maurey s’inquiètent des retards sur cette fameuse couverture mobile.

FacebookTwitterGoogle+

Les collectivités s'inquiètentL'AVICCA et Régions de France ont effectué un tir croisé vendredi 8 février dernier, avec des communiqués demandant des précisions sur l’accord sur la couverture mobile des territoires pour pouvoir avancer rapidement dans son application.

Et si les deux associations apportent leur soutien total au plan de déploiement mobile promis par les opérateurs aux Français, elles restent vigilantes sur de nouveaux retards qui s'annoncent déjà.

Les demandes saluées par les collectivités Régions de France

En effet, les collectivités apprécient notamment d'être au centre du dispositif, ainsi que :

  • la priorité donnée à l’aménagement du territoire par rapport aux considérations financières
  • un programme plus ambitieux que les précédents, assorti d’obligations
  • une volonté de renforcer le rôle des collectivités locales dans l’identification et les priorisations des zones à couvrir

Toutefois, Régions de France regrette l’abandon des objectifs précis en matière de taux de couverture (de population ou de territoire) et de calendrier.

En outre, aucune autre échéance n’est fixée alors que la définition très rapide des dates d’activation de la couverture commune par commune (pas seulement pour les 600 premières zones) est essentielle.

Hervé Maurey, Sénateur de l'Eure, monte lui aussi au créneau

MonReseauMobileL'accélération du déploiement des réseaux mobiles est toujours en attente d'éléments concrets. Surtout quand on constate en janvier un ralentissement des déploiements mobiles (source ANFR). D'autre part, l'Arcep a promis une amélioration des outils et des cartes de couvertures des réseaux 2G, 3G et 4G.

Le premier jet de la cartographie MonReseauMobile déployée en septembre 2017, affiche toujours des données qui datent. De fin juin 2017, et surtout qui sont toujours basées sur des données fournies par les opérateurs.

Toujours vendredi 8 février dernier, Mr Hervé Maurey, Sénateur de l'Eure, a d'ailleurs réinterrogé le secrétaire d'État auprès du Premier ministre chargé du numérique, sur la date de publication des cartes de couverture des services data promises.

Une mise à jour des cartes de couverture de l'Arcep 'en février'

Sénateur très engagé en particulier sur les sujets numériques et Président de la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable, Hervé Maurey a été aussi un des premiers à avoir abordé aussi dès 2011 le sujet d'un projet de loi pour un Diagnostic de Performance Numérique (en cours de mise en place par BeMove).

Emmanuel Macron Hervé Maurey, Patrick ChaizeIl a rappelé vendredi dernier que ces cartes publiées par l'Arcep ne sont relatives qu'aux services de voix et de SMS (2G et 3G). Selon nos confrères de NextInpact qui ont questionné l'Arcep, l'Autorité aurait prévu une mise à jour d'ici fin février. Pour intégrer les activations des 4 opérateurs constatées mensuellement par l'Observatoire de l'ANFR.

Quand aux cartes 4G de l'actuel MonRéseauMobile.fr ou l'extension des informations sur les territoires ultramarins, les dates seront toujours respectivement le T3 2018 et d'ici fin 2018.

Dernier petit clin d'oeil durant le week-end, Mr Hervé Maurey a retweeté un post du 11 février 2016 dans lequel, le Sénat attirait l’attention du ministre de l'époque, Emmanuel Macron, sur la couverture numérique du territoire (Internet fixe et téléphonie mobile) !

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus