A 17:08 dans Mobile

Déploiement 4G en janvier 2019 : Free à l’offensive sur le 700 MHz

7
FEV
2019
Partager cette actu sur :

Peu de nouveaux pylônes, mais beaucoup de nouvelles antennes 4G en janvier en France, selon le dernier observatoire publié par l’ANFR.

FacebookTwitter

Le déploiement de la 4G en janvier 2019 : ANFRLes opérateurs mobiles ont installé moitié moins de nouveaux sites 4G en janvier 2019 comparé au mois précédent. L’Agence nationale des fréquences (ANFR) dénombre un total de 287 nouveaux supports mis en service au 1er février, contre 543 en décembre 2018. Orange s’est montré le plus dynamique, avec 251 nouvelles implantations à son actif, suivi de SFR (150), Free (147) et Bouygues (63). Le recul semble donc généralisé, à l’exception de Free, stable par rapport au mois précédent (146).

Le classement du nombre total de sites 4G ne s’en voit pas chamboulé : Orange continue de le dominer avec un total de 18 435 sites 4G activés en métropole, devant SFR (17 379), Bouygues (17 011) et Free (12 159), selon l'observatoire publié hier par l'ANFR. Dans les DOM, le déploiement 4G a été essentiellement animé par Outremer Télécom le mois dernier, avec la mise en service de 14 nouveaux supports en Guyane.

Deux fois moins de supports mais autant d’antennes

Si l’on s’intéresse cette fois au nombre d’antennes allumées en métropole, l’effort des opérateurs est resté quasiment constant en janvier comparé aux mois précédents, avec un total proche des 4 000 mises en service. Les opérateurs se sont donc attachés à densifier la couverture 4G délivrée en s'appuyant sur les supports existants. L’objectif est double :  répondre aux exigences de l’accord « New Deal », qui prévoit la généralisation de la 4G à horizon 2020, en équipant en conséquence les supports limités à la 2G/3G jusqu’ici. Mais aussi, là où la 4G est déjà disponible, améliorer les débits servis aux utilisateurs grâce à l’agrégation de nouvelles fréquences, afin de distiller de la 4G+.

Si l’on détaille par opérateur, une fois encore, Orange domine avec 1 339 activations, réparties sur les bandes 800, 1 800 et 2 100 MHz. Derrière, Free signe un chiffre record de 1 083 mises en service, devançant SFR (881) et Bouygues (589).

Free monte en puissance sur le 700 MHz

Cette performance de Free en janvier s’explique par un gros coup de collier sur le 700 MHz (+ 751), essentiellement dans le Sud (voir carte). L’opérateur, qui avait récolté un nombre record d’autorisations en décembre 2018, monte ainsi en puissance sur cette partie du spectre progressivement libérée par la TNT. Celle-ci doit lui permettre d’assurer une plus ample couverture 4G, notamment en zone rurale.

Free : Déploiement 4G sur la bande 700 MHz en janvier 2019, selon l'ANFR

Source : open data ANFR

Une « fréquence en or » sur laquelle ses concurrents commencent du reste à se positionner : Bouygues Telecom, à l’ouvrage depuis plusieurs mois, mais aussi Orange, qui produit un petit effort en janvier, passant de 2 à 14 antennes sur cette portion du spectre. Sans oublier SFR, qui a activé le mois dernier sa toute première antenne en 700 MHz.

Au rayon nouveautés en janvier, on observera aussi la mise en service d’une première antenne sur la bande 2 100 MHz du côté de Free.

5G : 21 nouvelles antennes en janvier 2019

Enfin, l’ANFR dénombre 21 nouvelles stations expérimentales 5G autorisées en janvier 2019, toutes dans la bande des 3,5 GHz. 10 pour Bouygues Telecom, dont 9 à Lyon, 9 pour SFR, dont 7 à Nantes où l’opérateur a réalisé une nouvelle démonstration le mois dernier, et enfin 2 pour Orange à Marseille. Au total, 78 antennes 5G étaient comptabilisées en France au 1er février.

   

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus