A 11:57 dans Mobile

Déploiement 4G : Orange et Free toujours plus actifs que SFR et Bouygues

5
DEC
2019
Partager cette actu sur :

Le déploiement de nouveaux sites 4G a ralenti sensiblement en novembre 2019 chez tous les opérateurs, mais Orange et Free restent les plus dynamiques.

FacebookTwitter

Déploiement 4G en novembre 2019Les locomotives du déploiement 4G ont ralenti le mois dernier, mais restent les mêmes. Après une activité record en octobreOrange et Free ont ainsi mis en service, respectivement 245 et 218 nouveaux sites distillant du très haut débit mobile en novembre 2019, selon l'observatoire de l'Agence nationale des fréquences (ANFR) pour la France métropolitaine. Sans comparaison avec Bouygues Telecom (45), voire SFR (127). L'opérateur au carré rouge signe malgré tout là son meilleur mois de déploiement depuis mars dernier.

Au global, Orange reste largement devant avec un parc de 20 646 sites 4G pour lequel il a dévoilé hier une nouvelle stratégie. Suivent SFR (18 218) et Bouygues Telecom (17 729), dont Free (14 205) se rapproche petit à petit grâce à ses efforts de déploiement massifs depuis un an.

Le 700 MHz convoité, même par SFR

Si l'on s'intéresse à présent aux bandes de fréquence 4G sur lesquelles les opérateurs se sont le plus affairés en novembre, aucune tendance ne se détache nettement. Hormis bien sûr, l'appétence non démentie pour les fréquences basses en 700 MHz et leur meilleur potentiel de propagation et de pénétration à l'intérieur des bâtiments. Sans oublier leur statut préférentiel pour supporter le futur réseau 5G.

Une région du spectre que Free laboure incessamment depuis des mois, au point d'y disposer aujourd'hui de plus de 11 000 antennes. Ensuite, avec 1 459 activations, on trouve Bouygues Telecom. Lequel compte encore deux fois plus d'antennes allumées qu'Orange sur cette bande de fréquences (752), malgré une accélération de l'opérateur historique ces derniers mois. Loin derrière, SFR (92) semble enfin se résoudre à investir plus franchement la bande : l'ANFR y recense ainsi 294 autorisations pour l'opérateur au carré rouge lors du seul mois de novembre.

5G : Orange sur sa lancée

Enfin, le nombre de sites expérimentaux 5G a légèrement crû en novembre pour atteindre 420 stations (+14), toujours sous l'impulsion d'Orange. L'opérateur historique est à l'origine de 20 nouvelles implantations à Lille, Marseille et Nantes, comptant parmi ses villes pilotes pour le lancement du réseau mobile de 5e génération. Des métropoles où Orange proposait d'ailleurs il y a peu à ses clients de tester son futur réseau 5G dès début 2020, en amont d'une commercialisation officielle qui n'interviendra finalement pas avant la fin du 1er semestre.

A signaler également, la désactivation de 6 stations 5G par Bouygues Telecom du côté de Lyon. Avec Bordeaux, il s'agit de l'une des deux métropoles de province choisies par l'opérateur pour y conduire ses expérimentations.

FacebookTwitter


Articles en relation

comments powered by Disqus