A 11:12 dans RTTH

Internet par satellite : Eutelsat va vendre ses propres abonnements

31
JUIL
2020
Partager cette actu sur :

Quelques mois avant l’entrée en service de son satellite Konnect, Eutelsat se lance dans la commercialisation d’abonnements Internet en mettant la main sur Bigblu, l’un des principaux FAI européens.

FacebookTwitter

Satellite Eutelsat Konnect VHTS

Source photo : Eutelsat SA

Les grandes manœuvres se poursuivent chez Eutelsat. Après avoir œuvré à muscler ses capacités, l'opérateur satellite se lance désormais directement dans la commercialisation d'abonnements. Il annonce à cette fin l'acquisition des activités haut-débit de Bigblu Broadband (anciennement Europasat) en Europe (sauf dans les pays nordiques). Eutelsat met ainsi la main sur un parc de 50 000 clients dans plusieurs pays, dont la France, où Europasat avait lui-même racheté plusieurs petits acteurs il y a quelques années.

Eutelsat en direct avec le client

Son nouveau satellite Konnect tournera "à plein régime à partir de début 2021". Et son futur projet très haut débit Konnect VHTS est attendu pour 2022. Des capacités supplémentaires que l'opérateur compte, comme par le passé, commercialiser auprès de FAI qui vendront les abonnements aux utilisateurs finaux. Parmi ceux-ci; Orange, qui a annoncé il y a quelques jours un accord avec Eutelsat. Le deal permettra à l'opérateur historique de commercialiser des abonnements satellite Très Haut Débit via sa filiale Nordnet dès le début de l'année prochaine.

Mais ce statut d'opérateur de gros ne satisfait plus Eutelsat. Il indique ainsi mettre la main sur les activité de détail de Bigblu pour "pallier les limitations de son modèle actuel de distribution indirecte grâce à un meilleur accès à l'utilisateur final, une maîtrise en amont de la formulation et du prix des produits permettant un ajustement rapide aux besoins du marché, et un contrôle accru des leviers de distribution".

Coût de l'opération pour Eutelsat : 38 millions de livres (42 M€). Une opération qui ne débouchera pas sur une contribution "matérielle" aux résultats de l'opérateur satellite, précise ce dernier, puisqu'elle vise avant tout à lui "éviter des investissements dans le développement de son propre réseau de distribution en Europe".

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus