Vaucluse : coup de collier sur la fibre pour du 100% THD dès 2022

31
OCT
2017
Partager cette actu sur :

Initialement prévue pour 2036, la desserte en très haut débit du Vaucluse interviendra dès 2022. En zone publique comme dans la zone d’intervention privée, où le compte à rebours est lancé pour Orange.

FacebookTwitterGoogle+

L’intégralité du département connectée au débit en 2036 : tel était l’objectif du schéma d’aménagement numérique du Vaucluse, élaboré en 2011. Une trajectoire qui divergeait largement d’avec celle du plan France THD (100% du territoire couvert en 2022), et que le département entend bien redresser. Soucieuse de se mettre en phase avec l’objectif national, la collectivité devrait ainsi valider d'ici à la fin de l'année un SDTAN révisé.

100% THD en 2022, en Vaucluse aussi

« L’avancée des nouvelles technologies et les nouveaux enjeux en matière d’équipement numérique » ont convaincu le département d’aller plus vite. Beaucoup plus vite : 11 ans pour boucler le projet, « au lieu des 25 définies au préalable », a annoncé le conseil départemental du Vaucluse lors de son colloque « le très haut débit au service des collectivités » le 16 octobre dernier à Carpentras.

Les quelque 280 000 foyers et entreprises du département verront ainsi la fibre arriver plus rapidement que prévu, assurent les élus, « à l’horizon 2022 ». Ce grâce à l’accélération des déploiements aussi bien en zone d’initiative publique que sur la zone AMII, où Orange intervient sur fonds propres.

Vaucluse Numérique : 60 000 prises en 2020, 107 000 en 2022

Ainsi, sur les 105 communes du réseau d’initiative publique Vaucluse Numérique piloté par Axione, les déploiements vont bon train, affirme le département. Celui-ci indique en effet avoir « pris de l’avance sur le calendrier initial » : aux 10 000 logements « pilotes » déjà équipés en fibre optique (sur Vaison-la-Romaine, Apt et Valréas) viendront s’ajouter quelque 50 000 nouvelles prises FttH avant 2020. Le réseau, dont le déploiement a été confié à Axione dans le cadre d’une DSP de 25 ans, sera ensuite achevé au terme d’une seconde extension avant 2022.

Vaucluse : 100% très haut débit en 2022

Soit 14 ans d’avance sur l’échéance initiale prévue par le SDTAN, dont l’actualisation fera l’objet d’une délibération d’approbation en décembre. Un bond de géant, certes, mais encore jusqu’à cinq ans à attendre pour certains foyers.

Pour les plus mal desservis (environ 2% des locaux), le schéma d’aménagement numérique devrait préconiser une approche pragmatique afin de leur permettre de bénéficier le plus rapidement possible de « bon débit », nous indique ainsi le département. Au passage, le nouveau document actera aussi la volonté de la collectivité de « renforcer la couverture mobile du territoire vauclusien, en permettant une accélération du déploiement des technologies 4G dans la Zone peu dense du département définie par l’Arcep ».

Zone Amii : Orange prêt en 2022 ?

Du côté de la zone privée, ça bouge aussi, complète le département. Orange a pourtant fort à faire, avec deux tiers des locaux du territoire à raccorder, soit quelque 180 000 foyers sur 48 communes en zone moyennement dense d’ici 5 ans. Le département avance avec précaution que 27 000 foyers « seraient déjà raccordables » à Avignon, Carpentras, Cavaillon, Cheval-Blanc, L’Isle-sur-la-Sorgue, Orange, Le Pontet, Monteux, Sorgues et Les Taillades. Des effectifs qui devraient, selon les chiffres fournis par le CD 84, bondir à 97 000 d’ici à 2020.

Pour atteindre les 100% promis par le département en 2022, Orange devra donc avoir raccordé à cette date 173 000 locaux, arithmétique que nous a confirmé l’opérateur (plus quelque 10 000 locaux sur Pertuis, qui relève d’une convention signée hors département). On notera que là aussi, le rythme s’accélère. D'autant que lors de la signature de la convention entre Orange et les collectivités vauclusiennes il y a seulement quelques mois, il n’était fait nulle mention d’une échéance pour la complétude du réseau. Or le département avance ici que « l’objectif de 100% devrait être atteint en 2022 ». Une date que, du côté d'Orange, on se refuse à confirmer, en rappelant que le seul engagement de l'opérateur historique porte sur « 2020 pour l'adressable, c'est-à-dire la fibre jusqu'aux armoire de mutualisation ».

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus