Essonne Numérique et Covage : 100% des essonniens en THD en 2020

Par
2
FEV
2018
Partager cette actu sur :

Un nouveau pas vers le Très Haut Débit sur tout le territoire essonnien en 2020 a été franchi avec la signature d’une DSP avec Covage, en présence de Julien Denormandie et de Valérie Pécresse, ce jeudi 1er février 2018 à Evry.

FacebookTwitterGoogle+

Julien Denormandie avec Essonne NumériqueCovage a finalement remporté l'appel d'offres pour la DSP (Délégation de Service Public) avec Essonne Numérique. Ce sera également en partenariat avec Orange et la Caisse des Dépôts.

La réponse sur le choix du délagataire a pris un peu de retard, mais c'est désormais acté.

Essonne Numérique est le Syndicat Mixte Ouvert qui regroupe le Département de l’Essonne et 7 Établissements Publics de Coopération Intercommunale.

La signature a eu lieu en présence de Julien Denormandie (Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Cohésion des Territoires), de Valérie Pécresse (Présidente de la Région Ile-de-France), de Pascal Rialland (Président du directoire Covage) et de François Durovray (Président du Département de l’Essonne).

Ce dernier déclarait :

« Le réseau tout fibre optique vise à garantir une véritable politique d’aménagement numérique homogène sur l’ensemble du département. Achevé fin 2020, il permettra de donner à chaque habitation, entreprise et site public la possibilité d’accéder à un service très haut débit classique tout en constituant l’infrastructure réseau nécessaire aux usages numériques du futur. »

Signature de la DSP Covage / Essonne Numérique

Une DSP Covage / Essonne Numérique en affermage concessif

Sous la forme d’un contrat en affermage concessif d'une durée de 15 ans, l'objectif est de déployer un réseau  Très Haut Débit sur l’ensemble du territoire essonnien d'ici fin 2020. Ce réseau d’initiative publique est à construire en complémentarité du déploiement des opérateurs privés sur les zones les plus denses.

  • Covage gérera en particulier l’exploitation technique et commerciale d’un réseau de fibre optique sur 124 communes du territoire essonnien. Cet opérateur d'infrastructures, déjà présent sur l’Essonne par le biais de ses réseaux Seine Essonne THD, Séquantic Télécom et Europ’Essonne, renforce sa position avec une couverture numérique homogène.
  • Ce réseau sera ouvert à tous les opérateurs de services, alternatifs et nationaux, à destination du grand public ou des professionnels (réseau activé).
  • Orange aura en charge l’exploitation et la maintenance du réseau FTTH passif (délégation de service public de la communauté d’agglomération de Paris Saclay).

Des objectifs des déploiements THD ambitieux dans le 91

Carte de déploiement Essonne NumériqueAinsi, sur le département, avec ce réseau fibre Essonne Numérique on aura :

  • 124 communes couvertes FttH d'ici fin 2020 en zone d'initiative publique
  • 80% du territoire essonnien et 20% de la population
  • 115 243 prises en FttH
  • 2 200 entreprises et sites publics (en FttE)
  • Ouverture à la commercialisation : 33 101 prises en 2018, 30 440 en 2019, 27 872 + 24805 en 2020 (2 jalons) = 116 218 au total d'ici fin 2020
  • 220 kilomètres de réseau de collecte
  • Coût de ce déploiement estimé à environ 119,5M€ (2017-2020). Il sera financé par les partenaires du projet tels que l’Etat, la région, la CDC et les intercommunalités

Quant au reste du département, trois communes sont en zones très denses (ZTD) : Evry (91228) et Les Ulis (91692) par Orange, Longjumeau (91345) avec Europ'Essonne.

En outre, trois communes ont été déclassées de ZTD en ZMD (zones moyennes denses) en 2013. Orange déployera donc le FttH sur : Epinay-sous-Sénart (91215), Grigny (91286) et Ris-Orangis (91521).

En zone AMII, Orange s’est positionné sur 49 communes du département pour créer un réseau FttH. Orange est co-investisseur sur les 29 autres communes déployées par SFR en FttH. Cet opérateur est aussi positionné en tant que co-investisseur sur les communes AMII d'Orange, mais a priori uniquement sur 17 communes.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus