A 18:30 dans Fibre optique, RIP

Etats Généraux des RIP à Deauville du 15 mars : ça va chauffer !

Par
6
MAR
2018
Partager cette actu sur :

Alors que la 7ème édition des Etats Généraux des RIP se déroulera le 15 mars prochain à Deauville, la Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique rappelle les 3 pré-requis indispensables pour fibrer la France.

FacebookTwitterGoogle+

Etats Généraux des RIP du 15 mars à Deauville ? Un bilan annuel sous haute-tension !

Patrick ChaizeAlors que ce 6 mars a été présentée en 1ère lecture la proposition de Loi de Patrick Chaize sur la sécurisation des financements des réseaux fibre optique, notamment en zones moins denses, de grosses incertitudes demeurent sur de nombreux points essentiels.

Partenaire fondateur des Etats généraux des RIP, la FIRIP profitera de cette 7ème édition des EGRIP pour d’échanger sur ses principales préoccupations du moment.

Avec 3 pré-requis pour fibrer la France énoncés par la FIRIP dans un communiqué de presse.

La formation, l'emploi et de la communication

Afin d'accélérer ce déploiement de la fibre optique partout en France, la Fédération rappelle qu'une des priorités sera la formation.

La FIRIP a déjà multiplié les initiatives (signature d’un EDEC avec ses partenaires d’Objectif’Fibre, Plombiers du Numérique...). Mais comme déjà évoqué par son président il y a quelques mois, elle demande au Gouvernement une nouvelle campagne nationale de communication sur ce sujet. Afin de valoriser et de promouvoir les métiers de la fibre, en mobilisant tous les acteurs de l’emploi et de l’insertion. Un peu dans le même style que les vidéos du plan France THD publiées fin 2016/début 2017...

Un financement équitable, l’IFER en question

La FIRIP met aussi l'accent sur le besoin d'un financement équitable de l’ensemble des solutions portées par les collectivités dans le cadre du Plan France THD. S'il est évident qu'il faut mettre en œuvre un mix technologique (fibre, radio, satellite), celui-ci doit être homogène. Avec notamment le sujet d'une 'taxe surprise' sur la fibre apparue fin 2017. La fédération est vent debout contre ce nouveau frein. Elle prévoit d'ailleurs d'aborder le sujet lors d'une table ronde le 15 mars à Deauville à 11h30.

Sénat

La 1ère lecture de la PPL Patrick Chaize et loi ELAN : soutien de la FIRIP

La FIRIP rappelle également que l'avant-projet de loi ELAN (Evolution du Logement et Aménagement Numérique) sera présenté en conseil des ministres fin mars. Le débat parlementaire aura lieu au printemps 2018. Un volet « aménagement numérique » devrait notamment faciliter l’installation d’infrastructures comme les antennes. Et sans aucun doute l'accès au génie civil existant pour accélérer les déploiements, fixes et mobiles.

Mais il devrait aussi logiquement permettre l'applicabilité de l'article L. 33-13 sur l'ensemble du territoire en dehors de la zone très dense. La FIRIP soutient cette démarche. Mais elle s'interroge, comme de très nombreuses collectivités, sur la nature et le calendrier des engagements pris par les opérateurs.

Etienne Dugas, Président de la FIRIP, déclare :

 « Sécuriser au maximum le déploiement en THD sur ces 3000 communes de la zone AMII qui regroupent plus du tiers de la population française et obtenir des engagements de complétude nous semble constituer un enjeu essentiel pour tenir l'objectif fixé par le Président de la République du THD pour tous »

D'ailleurs, la proposition de loi de Patrick Chaize, qui sécurisera et encouragera les investissements dans les réseaux de communications électroniques à très haut débit, discutée en 1ère lecture cet après-midi (et éventuellement le 8 mars), a eu droit à quelques amendements pour préciser certains articles.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus