[Interview] Eric Jammaron, Directeur Général Délégué Axione

Par
26
JUIN
2017
Partager cette actu sur :

Suite à la confirmation de l’arrivée des offres Free en fibre sur les RIP Axione, nous avons questionné Eric Jammaron, Directeur du Pôle Concessions d’Axione. Il nous propose un bilan sur l’état actuel des déploiements des réseaux fibre optique opérés par la société, aménageur numérique des territoires. Son objectif est d’atteindre les 3 millions de prises FttH…

FacebookTwitterGoogle+

Axione FttH

Comme nous l’avions évoqué cette semaine, Axione et Free viennent d’officialiser une annonce, faite un peu trop tôt fin 2016. Après Bouygues Telecom qui propose déjà ses offres Bbox Miami fibre sur des communes de certains RIP Axione, c’est Free qui en fera de même dès 2018. Le communiqué, avare en informations, méritait bien quelques précisions.

Déjà en 2013, 81 % des français souhaitaient que leur commune investisse davantage dans le numérique.

Acteur de proximité des territoires, Axione s'associe directement aux enjeux numériques des collectivités, un enjeu :

  • D'ouverture et de désenclavement des territoires
  • De levier de revitalisation économique des bassins industriels,
  • De renforcement de l’attractivité de l’espace rural,
  • Pour assurer la cohésion sociale et territoriale

Entretien avec, Eric Jammaron, Directeur du Pôle Concessions d’Axione

DegroupNews : Vous venez d’annoncer officiellement, l’arrivé de Free sur vos RIP. Pouvez-vous nous donner un planning plus détaillé ?

Eric JamaronEric Jammaron : La première communication fin 2016 était prématurée. Nous allons faire attention à ne communiquer que quand les dates et informations seront clairement définies. Actuellement, nous venons de concrétiser cet accord et nous sommes dans la phase de travail préparatoire. Nos SI (Services Informatiques) sont en pleine action sur les sujets techniques, ce qui va prendre quelques mois. D’ici la fin d’année, au pire début 2018 l’arrivée de Free sur nos réseaux sera programmée. A terme, elle concernera l’ensemble de nos RIP. Mais sur des opérations aussi complexes, à quelques mois près, nous préférons ne pas donner de date précise.

DegroupNews : La nouvelle box de Free sera donc présente sur les RIP d’Axione ?

Eric Jammaron, Directeur Général Délégué d’Axione : Nous laissons à Free le soin de communiquer sur ces sujets, mais de base, l’offre fibre de Free sera sur nos RIP. A minima nous aurons donc deux opérateurs nationaux plus les opérateurs alternatifs.

Sans doute, en préjugeant un peu, cela va entrainer un mouvement du très gros de couleur Orange. Free et Bouygues vont aller très vite et cette situation ne restera pas anodine pour les deux autres OCEN.

DegroupNews : Pouvez-vous nous faire un point sur la situation des constructions des réseaux FttH Axione ? Notamment sur le Vaucluse avec l’arrivée des offres Bouygues sur Apt, Vaison La Romaine, Valréas…

Eric Jammaron : En effet, Bouygues Telecom est présent dans le Vaucluse mais les offres Bbox vont se généraliser sur tous nos réseaux en fibre optique. La course entre Bouygues et Free n’est pas désagréable… de notre point de vue. D’autres opérateurs sont aussi présents, notamment le nouveau venu, Vitis est très actif en ce moment. Nous sommes en mesure de proposer des offres de qualité et variées sur nos RIP. Ceci devrait permettre de rapidement satisfaire les habitants sur ces zones souvent mal desservies en Haut et Très Haut Débit.

DegroupNews : Quel est le rythme de déploiement actuel chez Axione ?

Eric Jammaron : Nous devrions livrer entre 50 000 et 100 000 nouvelles prises cette année. Plus de 200 000 l’année prochaine et jusqu'à 500 000 en 2019. Une grosse montée en charge. Nous avons déjà recruté 300 personnes depuis 18 mois. Nous avons en ce moment encore 200 postes ouverts… Nous devrions passer prochainement la barre des 1 000 collaborateurs. Nous sommes attentifs à utiliser le savoir-faire local, avec des entreprises des régions sur lesquelles nous opérons. Axione est une société qui nourrit et qui se nourrit beaucoup du plan France Très Haut Débit.

DegroupNews : Au niveau des RIP Axione en construction, quels sont les plus actifs en ce moment ?

Eric Jammaron : Nous avons par exemple l’Aisne (Aisne THD), un projet lancé depuis deux ans, et qui devrait se finir à la même époque l’an prochain pour la partie concessive. Il y a aussi le Nord-Pas de Calais (THD 59-62), sur lesquels on a installé nos premiers NRO. Nous livrerons nos premières prises prochainement. C’est plutôt rapide pour un dossier signé fin 2016. La Savoie avance aussi (THD 73), malgré une géographie compliquée. Pas mal de clignotants sont passés au vert sur ce département.

Nous avons aussi beaucoup d’affermage, notamment la Loire, le Berry, Drome-Ardèche (ADN). Ce sont les collectivités qui nous livre le réseau. Après une phase de rodage, nous commençons à avoir une logique de livraison de prises assez régulière, notamment dans la Loire. Pour le Vaucluse enfin, nous engageons une nouvelle phase FttH d’ici la fin d’année.

Et surtout, dans la Nouvelle Aquitaine, nous sommes exploitants sur 7 départements, avec en ce moment le début des études… Les premières prises seront construites en début d’année prochaine.

Axione

DegroupNews : Vous avez déjà contractualisé 2,2 millions de prises fibre. Sur les nouveaux appels d’offres pour les DSP sur les réseaux d’initiative publique, Axione a encore la capacité à se positionner ?

Eric Jammaron :  C’est un grand défi à relever. Et là on commence vraiment à mesurer l’impact du plan France Très Haut Débit. Malgré la montée en charge, nous sommes toujours prêts à répondre à des dossiers. Nous sommes juste un peu plus sélectifs et nous ne nous positionnerons pas sur tous les RIP. Mas nous avons encore de l’ambition ! Nous comptons atteindre les 3 millions de prises…

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus