La Mayenne 100% fibre d’ici 2021 par Orange… et avec Free

Par
13
NOV
2017
Partager cette actu sur :

Le Groupe Orange a été confirmé comme délégataire pour déployer le réseau fibre optique en zone d’initiative publique sur le département de Mayenne. 110 000 prises qui s’ajouteront aux 64 000 déjà annoncées en zones plus denses. Et si Orange déploiera le réseau, un autre opérateur commercial proposera ses offres dès l’ouverture des prises à la commercialisation : Free !

FacebookTwitterGoogle+

Signature de la DSP de Mayenne pour son RIP avec Orange... et free

De gauche à droite : Julien Denormandie, Olivier Richefou, Stéphane Richard, Xavier Niel, Christelle Morançais, Xavier Dubourg, Pierre Jacobs...

La Mayenne va être fibrée par Orange intégralement d'ici fin 2021 ! Une annonce réalisée à l'occasion de la signature jeudi 9 novembre dernier, d'une DSP par laquelle Orange s'engage à déployer 110 000 prises sur des logements (FttH) et des locaux commerciaux (FttE).

Cela passera par une année d'étude (2018) suivie de 3 années de déploiements (2019 à 2021), afin de proposer un réseau activé, global et homogène. Avec un taux de couverture réel de 100 %, au maximum à 150m des adresses à raccorder par le fournisseur d'accès à internet choisi par le client ! La convention court sur 20 ans, avec l'entretien et la commercialisation d'offres sur ce réseau qui restera à terme la propriété du Département 53.

Orange est également très actif pour déployer la fibre optique sur Laval, son agglomération, ainsi que sur l'agglomération de Château Gontier.

Sur ces communes, 35 500 prises y sont déjà construites sur les 64 000 prévues en zones plus denses. Sur Laval, les 4 opérateurs nationaux (Orange, Free, SFR et Bouygues Telecom) proposent leurs offres aux particuliers.

Orange et Free partenaires sur le RIP de Mayenne

Un Syndicat Mixte Ouvert (SMO) Mayenne Très Haut Débit a été constitué en mars 2016. Il est constitué des Conseil Départemental, Conseil Régional et de 10 Communautés de communes (255 communes). Il est en charge du pilotage de ce Réseau d’Initiative Publique (RIP).

Pour la première fois sur un RIP, Orange et Free ont participé conjointement à la réponse sur l'appel d'offres, ce qui a grandement joué en faveur du choix d'Orange. En effet, non seulement il s'agit ici d'un réseau fibre activé, mais surtout, Free s'est engagé à proposer ses offres commerciales dès son ouverture à la commercialisation.

Ainsi, les mayennais pourront au minimum se voir proposer les offres fibre d'Orange et de Free. En imaginant bien entendu que d'autres fournisseurs se joignent au mouvement d'ici l'ouverture du RIP.

Xavier niel signe en Mayenne avec OrangeOrange a d'ailleurs fait part de son espoir que Free se présente aussi sur ses autres RIP. Les clients attendent eux déjà les offres Free sur les zones moins denses de Mayenne. Pour le moment, Free n'est présent que sur Laval.

Surtout, la Mayenne sera ainsi un des tous premiers départements 100% fibre, dès fin 2021, soit 4 années sur la nouvelle feuille de route instaurée par le Gouvernement. Il s'agit de la fibre pour tous d'ici 2025 et du Très Bon Débit d'ici fin 2022 !

Un budget de 141 millions, à près de 80% pris en charge par Orange !

En effet, le budget initial pour ce projet était de 189 millions d'euros en 2013. Il avait été revu à la baisse une première fois à 182 millions, puis à 179 millions. Mais au final, il est désormais estimé à 141 millions d'euros.

Surtout, de 126 millions d'euros de participations publiques budgétées sur le projet de départ, ce sont désormais moins de 29 millions qui sont à la charge de l’État et des collectivités. Dans le même temps, la part d'Orange est passé de 53 millions à plus de 112 millions d'euros !

C'est la bonne surprise des enchères entre les 6 opérateurs qui avaient répondu à l'appel d'offres pour ce RIP de la Mayenne.

Désormais, le budget de 141,5 millions d'euros se répartit comme suit :

  • 112,6 millions à la charge d'Orange
  • 29 millions € pour l'initiative publique :
    • 15,9 millions € pour l’État sur le FSN (Fonds de solidarité numérique)
    • 6 millions € pour le Conseil Régional des Pays de la Loire
    • 7 millions de participation départementale. 3,5 millions € à la charge du Conseil départemental. 3,5 millions € à la charge des intercommunalités (mais finalement prises en charge par le département !)

Plus de 44 000 heures d'insertion professionnels et des acteurs locaux

Si Orange est en charge de ce déploiement du très haut débit par la fibre optique en Mayenne, cela passera par des partenariats avec des entreprises locales. De par son statut de réseau fibre activé tout d'abord. Il permettra aux opérateurs et entreprises télécoms locales de proposer leurs offres et services à leurs clients locaux dans des conditions concurrentielles acceptables.

Surtout, le Groupe Orange s'est engagé à créé une société de projet basée  en Mayenne. Elle travaillera sur 4 PME implantées dans le Département : le groupement Sogetrel-Bage, Circet, Eiffage et Spie.

Enfin, la ressource principale pour déployer un tel réseau restera l'humain. Les ressources humaines peuvent représenter jusqu'à 80% des investissements nécessaires à la construction d'un RIP fibre optique. D'ores et déjà au moins de 44 000 heures d’insertion professionnelle ont été annoncées pour former les équipes qui seront nécessaires au projet.

FacebookTwitterGoogle+


Articles en relation

comments powered by Disqus