Charente Limousine signe avec SFR Collectivités : la guerre de la fibre a commencé !

Par
1
DEC
2017
Partager cette actu sur :

C’est le lendemain du TRIP de l’AVICCA que la signature s’est faite entre SFR Collectivités et la Communauté de Communes Charente Limousine. Un camouflet à toutes les déclarations récentes d’intensions faites sur cet événement, que cela soit de la part du Gouvernement, de l’Arcep ou des acteurs du THD sur les Réseaux d’Initiative Publique !

FacebookTwitterGoogle+

SFR CollectivitésSFR Collectivités signe une convention fibre optique avec Charente Limousine et Charente Limousine ont signé ce jeudi 30 novembre, une convention pour le déploiement par l'opérateur au carré rouge, sur fonds propres, d'un réseau fibre optique sur le périmètre de cette Communauté de Communes.

La signature s'est faite à Confolens, en présence de Philippe Bouty, Président de la Communauté de Communes Charente Limousine, de Guillaume Fauré, Directeur SFR Sud Ouest, et de Régis Turrini, secrétaire général de SFR.

Comme nous l'évoquions la semaine dernière, d'autres communautés de communes sont elles aussi séduites par les offres de couverture fibre gratuite de SFR. Alors même que le Syndicat Mixte Charente Numérique a signé début octobre un accord pour rejoindre la SPL Nouvelle Aquitaine.

Ainsi selon nos confrères de Sud Ouest, l'intercommunalité de Lavalette-Tude-Dronne se prononcera sur un déploiement éventuel par SFR le 14 décembre prochain. Et si deux communautés de communes excluent un déploiement par l’opérateur (4B et Rouillacais), 3 autres sont très attentives : Coeur de Charente, La Rochefoucauld Porte du Périgord et Val de Charente.

Le Syndicat Mixte Charente Numérique dans la tourmente

Typiquement, on se retrouve dans un cas qui semble entrer dans le cadre de la Proposition de Projet de Loi déposée par Patrick Chaize. Cette dernière vise justement à éviter des engagements doubles de réseau fibre optique sur des RIP ayant déjà contractualisé un réseau fibre optique. Un texte qui fait consensus (sauf chez SFR), notamment de la part de l'Arcep et du Gouvernement.

Une signature qui tombe juste le lendemain d'un AVICCA sur lequel le Secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, avait encore répété que le doublonnage de réseaux en fibre optique était inacceptable !

SFR Collectivités apportera la fibre optique sur 62 communes Charente Limousine à fin 2022 !

SFRSur le papier, la promesse de SFR Collectivités est séduisante. L'opérateur déploiera à ses frais, le réseau fibre optique sur l'ensemble des 62 commune la CC Charente Limousine. Selon nos confrères de CharenteLibre, le planning prévoit un déploiement d'ici fin 2022, au lieu de 2025 sur une première proposition.

Et sur 100% des adresses de la Communauté de Communes, soit :

  •  0 en 2018
  •  3 300 en 2019
  •  14 609 en 2020
  •  19 000 en 2021
  •  22 709 en 2022

Surtout, Charente Limousine économisera les 2,8 M€ de financement qui étaient prévus à sa charge dans le projet de déploiement du THD de Charente Numérique. Et ce seront même a priori même 8M€ d'économies. Si on compte les coûts de raccordements fibre jusqu'à l'abonné de la totalité des 22.709 foyers de Charente limousine. Pour rappel, le projet Charente Numérique consistait à apporter la fibre sur 113 500 foyers et locaux du département. Soit 85% de la Charente.

Charente Limousine et SFR, un effet boule de neige ?

Alors qu'il était rappelé également sur l'AVICCA que les collectivités restaient au final seules décisionnaires, ce cas d'école risque de déclencher de très vives réactions dans les jours qui viennent. Le risque de déstabilisation du plan France THD tout entier est plus que jamais à l'ordre du jour. Charente Limousine se réfugie de son côté sur l'aspect financier et le fait que la convention a été vamidée

D'un autre côté, avec Orange qui signe aussi des conventions de déploiements dans son coin, il serait vraiment temps qu'une autorité tape enfin des poings sur la table et légifère pour sécuriser. Et très, mais alors très rapidement !

Avec cette signature, on comprend un peu mieux l'énervement d'Eric Jammaron lors de son intervention sur l'AVICCA. Axione est en effet le partenaire de la SPL Nouvelle Aquitaine pour le réseau fibre optique sur les départements concernés. Cette incursion de SFR va clairement à l'encontre de toutes les avancées et discussions menées depuis quatre mois pour accélérer le plan France THD.

Un quitte-ou-double de la part de Charente Limousine !

En effet, c'est une prise de risques énorme de la part de Charente Limousine. Dans un contexte d'incertitudes, ne serait-ce que sur la capacité d'investissement de SFR pour tenir ses engagements. En chute libre en bourse, Altice, la maison mère de SFR semble dans une situation délicate. Surtout face à des concurrents sur les RIP nettement plus solide pour investir.

Surtout, il sera intéressant d'avoir le détail de cette convention. Car SFR a encore réaffirmé lors du dernier TRIP AVICCA vouloir rester propriétaire des réseaux fibre déployés. Habituellement, sur les réseaux d'initiative publique, au bout de la durée de la concession/affermage/convention (cela varie souven de 15 à 30 ans), la collectivité est propriétaire de son infrastructure. Un élément essentiel sur un réseau d'intérêt général qui constitue désormais un véritable service public. Pour un accès à internet et à l'ensemble de ses usages qui doit être neutre et ouvert à la concurrence.

De la même façon, ce réseau sera-t-il activé afin de permettre, surtout pour les opérateurs alternatifs pour entreprises, de venir proposer leurs offres ? Une affaire à suivre très attentivement, en gardant en mémoire que :

Tout ce qui est gratuit vaut le prix que vous l’avez payé ”

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus