Yvelines Fibre par TDF : objectif 110 000 prises FttH d’ici 2020 !

Par
16
OCT
2017
Partager cette actu sur :

A l’occasion d’un accord signé avec Yvelines Fibre par le Conseil Départemental des Yvelines, la société TDF vient de présenter son planning de déploiement semestriel d’un réseau en fibre optique dans les zones peu denses du département des Yvelines.

FacebookTwitterGoogle+

Yvelines Fibre

Olivier Huart, Président Directeur Général du groupe TDF, a signé jeudi 12 octobre dernier un accord avec Pierre Bédier, Président du Conseil Départemental des Yvelines et du Syndicat Mixte Ouvert Yvelines Numériques, pour confirmer le calendrier de déploiement d'un réseau en fibre optique dans les zones peu denses des Yvelines.

Yvelines Fibre réalisera les travaux et exploitera le réseau. Cette société délégataire assurera également la relation de proximité avec les élus et les opérateurs de services (fournisseurs d’accès internet et télécoms pour les particuliers et les professionnels).

Avec l'annonce de l'arrivée des offres Bouygues Telecom fibre sur les RIP gérés par TDF, les yvelinois peuvent espérer se voir proposer dès 2018 d'autres offres FttH de la part d'opérateurs télécoms.

TDF et Yvelines Numériques : objectif 110 000 prises fibre fin 2020 !

Montée en Débit cuivre à fin 2017Un calendrier a été défini semestre par semestre, pour couvrir les 110 000 foyers et entreprises des Yvelines situées en zone d'initiative publique. Le tout sur 158 communes, avec déjà 35 000 foyers yvelinois qui seront raccordées à la fibre optique avant fin 2018 ! Un projet qui nécessitera de déployer 3 000 km de fibre.

Seul bémol, a priori, selon Yves Vandewalle, Conseiller départemental des Yvelines, il s'agirait d'un réseau FttD (fibre en limite de propriété) et non pas FttH (jusque chez l'abonné).

Les études ont été engagées dès l’été, dans plus de 40 communes. Les travaux démarreront quant à eux dès le mois de décembre 2017.

Sur 2017, le Syndicat Mixte Yvelines Numériques et Orange ont également prévu des opérations de Montée en Débit cuivre en solution de transition. 54 communes sont concernées par cette amélioration de leur accès à internet par ADSL/VDSL2 sur 23 000 foyers d''ici fin 2017.

Enfin, pour la zone AMII et ses 590 000 prises (104 communes plus denses), ce sont les opérateurs privés (Orange en grande majorité et SFR) qui sont en charge du déploiement du réseau FttH.

Yvelines Fibre remet à plat le projet fibre sur le 78

Signature Yvelines fibre et Département du 78TDF s'est engagé à racheter les réseaux de fibre optique dédiés aux entreprises déjà gérés par Yvelines numériques, afin de déployer le FttH plus rapidement.

Le réseau Très Haut Débit départemental à destination des professionnels (entreprises, acteurs publics) créé en 2004 à l’initiative du Département, fait partie des réseaux rachetés par TDF.

Exploité par Yvelines Numériques depuis 2015, il a été valorisé par des travaux d’extension et des actions de commercialisation et de communication d’Yvelines Numériques.

Il s’étend aujourd’hui sur plus de 800 km. Il concerne plus de 250 entreprises clientes et 400 sites publics raccordés. A priori, il s'agit bien du réseau fibre destiné aux entreprises, qui était géré par Covage sur Yvelines THD...

Yvelines Fibre sur fonds propres de TDF exclusivement !

Le syndicat mixte Yvelines Numériques avait lancé un appel à manifestation d'engagement d'investissement (AMEI) plutôt que de recourir à une procédure de type Délégation de Service Publique.

Un choix qui montre l'intérêt des acteurs privés, même sur les zones d'initiative publique. Ils sont prêts à financer sur fonds propres la construction et l'exploitation d'un réseau fibre optique !

Le choix s'est porté sur TDF en juin 2017, parmi les 3 candidatures d'opérateurs, pour un budget de 120 millions d'euros. Sans aucun financement public. Pour le Département, cela constitue une économie de plus de 100 millions d’euros avec en théorie :

  • 40 millions d’euros qui auraient été à la charge du Département
  • 15 millions d’euros à la charge des communes et des intercommunalités
  • le solde qui devait être financé par la Région Ile-de-France et l’État

Les opérateurs privés s'attaquent aux zones d'initiative publique dans les Yvelines !

Comme confirmé par certains de nos confrères, il n'y a pas que SFR à essayer de piquer des contrats de déploiement fibre sur des zones d'initiative publique !

Dans une déclaration faites aux journalistes de la Gazette des Yvelines fin septembre, c'est Guy Muller, le maire d'Epône, commune pourtant située en dehors de la zone AMII, qui s'est vu draguer ouvertement par Orange.

D'un point de vue légal, rien n’interdit pas aux opérateurs privés d’y aller. Mais l'inverse est lui impossible pour un opérateur 'RIP'. Sauf dérogation comme cela a été le cas sur la Métropole Europe Lille avec Covage. Suite à la défaillance de SFR-Numericable à l'époque (Altice désormais)...

Alors que c'est TDF qui est le délégataire choisi par le Conseil Régional et le syndicat mixte ouverte Yvelines Numériques, Orange est venu proposer de déployer la fibre optique d'ici 18 mois à ses frais.

Pierre Bédier, le président du Département, aurait commenté, en marge d’une rencontre avec la presse :

« C’est pénible quand ils (NDLR : Orange) vont expliquer aux maires des zones blanches couvertes par le projet départemental de venir chez eux. C’est une démarche purement commerciale et intéressée, qui est dangereuse pour les communes. […] Ils viennent foutre en l’air le business model de la société qu’on a choisie (NDLR : TDF). »

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus