A 13:50 dans Autres opérateurs, RTTH

Ozone lance une offre Internet radio et satellite pour les pros

9
JAN
2018
Partager cette actu sur :

Ozone mise sur le marché des TPE/PME rurales et péri-urbaines mal connectées avec une offre Internet radio et satellite.

FacebookTwitterGoogle+

Ozone Pro : nouvelle offre Internet pour les professionnels Depuis un mois, le marché de l’Internet dédié aux professionnels compte un nouvel acteur : Ozone, filiale de l’opérateur de réseau Nomotech. Le FAI, déjà présent sur le secteur grand public, va tenter de séduire dans un premier temps une clientèle entreprise bien ciblée : celle des petites structures situées en zones rurales, mal desservies par les technologies filaires. Pour ce faire, le fournisseur a bâti trois offres, dont deux reposent sur les liaisons radio, spécialité de la maison-mère, et une sur le satellite, à destination des zones d’exclusion numérique.

Ozone Pro, déjà dispo en satellite et radio

Cette version satellite est d’ores et déjà disponible partout en France, annonce le FAI, tandis que les offres radio sont en cours de déploiement jusqu’en mars sur six « territoires historiques » d’Ozone : Manche, Meurthe-et-Moselle, Gers, Cher, Seine-et-Marne, Auvergne. Et à terme sur l’ensemble des zones où Ozone bénéficiera de réseaux 4G/LTE « en mesure de nous apporter les standards que nous attendons en termes de qualité de service », précise Christophe Valdeyron, directeur général d’Ozone.

Pour l’heure, cette offre radio démarre sur la technologie MiMo, la seule d’ancienne génération que le FAI juge suffisamment fiable et consistante côté débit « pour pouvoir proposer des offres pro décentes » (jusqu’à 20 Mb/s en réception et 3 Mb/s en émission). En attendant les déploiements en THD Radio grâce à la 4G/LTE, « où nous serons présents dès les ouvertures », avec des débits annoncés à 30 Mb/s en réception « et plus potentiellement », et jusqu’à 5 Mb/s en émission. Mais sans débit minimum garanti, nous y reviendrons.

Un accès de secours pour séduire les pros

De quoi, poursuit le dirigeant, concurrencer sérieusement les offres DSL, souvent l’unique recours des professionnels en zone rurale, avec des débits parfois faméliques. Mais, au-delà de la desserte des entreprises et collectivités mal loties, Ozone entend véritablement se poser en alternative aux solutions habituellement proposées aux TPE/PME. « Ce n’est pas un marché qui nous attendait, et nous devons y arriver avec de vrais arguments », explique Christophe Valdeyron, constatant que des concurrents comme Orange ou SFR n’ont que des offres « systématiquement adossées à des catalogues grand public » à proposer aux petites structures.

« On doit être capable de moderniser la construction des offres à destination des professionnels » poursuit-il, « en incluant des vrais niveaux de sécurité ». Une approche incarnée par les accès de secours inclus dans ses offres, qui lui permettent « de véritablement parler de GTR » (Garantie de temps de rétablissement). Avec, dans un cas un switch 4G qui nécessite « une dizaine de minutes pour remonter la connexion », explique le patron du FAI. Et dans l’autre (accès secours satellite), un switch intelligent, et « pas de coupure ».

A partir de 65€ HT

Outre ces solutions de secours, le fournisseur met en avant d'autres arguments : l'indispensable IP fixe et, dans les packs business, des solutions de téléphonie avancée et de communication unifiée. Les tarifs s’affichent à 65€ HT/mois pour l’offre Pro et 95€/HT pour l’offre Business, qui s’appuient sur la 4G mobile en solution de repli.

Les versions Dual Pro et Dual Business, avec le satellite en accès de secours, se déclinent quant à elle à 140€ HT et 180€ HT/mois.

Ozone Pro : les tarifs Internet

Pour Christophe Valdeyron, la possibilité de compter sur « un lien qui ne tombe pas, dans une enveloppe inférieure à 100€ » ne devrait pas laisser indifférent en zone rurale, « partout où Internet est non pas utile mais nécessaire », pour les professionnels mais aussi les collectivités (mairies, écoles...). L’entreprise vante aussi un « positionnement extrêmement clair » sur le plan marketing, « qui nous donnera du volume, de la fidélité et de la recommandation. Nous pensons que nous créons là un cercle vertueux ».

Des offre Ozone Pro fibre en avril, DSL en septembre

Après le dyptique THD radio/satellite, suivra, à partir de mars/avril, une offre fibre disponible sur les réseaux d’initiative publique. Où pourra-t-on en bénéficier ? « Nous visons tout les RIP fibre, ceux d’Axione, Covage, Altitude… » Orange aussi ? « Tous les RIP où l’on pourra disposer d’une offre au port activé », répond Christophe Valdeyron. Ce qui exclut pour le moment de grands réseaux publics, comme Megalis en Bretagne ou Auvergne THD, reposant sur des offres FttH passives.

Ozone annonce en outre pour septembre une déclinaison sur les technologies DSL partout en France. Avec, pour le cuivre comme pour la fibre, « la même philosophie » : un double accès pour bénéficier d’une garantie de connexion, et des structures de coût « extrêmement proches » de celles des offres radio, indique le dirigeant.

Quid du débit minimum garanti ?

Sur les technologies filaires, Ozone nous indique en outre que son offre pro sera proposée avec des débits minimum garantis. Ce qui n'est pas le cas de la version radio, dont les CGV d'Ozone Pro nous rappellent les limites. « Le débit réel subit l'influence directe de divers paramètres locaux : distance au relais, obstacles (bâtiments, végétation, relief) », peut-on y lire. D’où les précautions d’emploi du FAI : celui-ci précise dans sa documentation que « le débit minimum garanti est de 64 kb/s ».

Une prudence qui interroge, sachant que la 4G fixe LTE est présentée comme pouvant apporter un minimum de 30 Mb/s, garant de sa compatibilité avec l’objectif d’une desserte 100% THD du territoire d’ici à 2022. Sur ce point, M. Valdeyron nous explique que ce minimum est « une disposition prévue par le législateur » pour les offres grand public. Sur les offres pro, « le débit minimum garanti correspond au débit minimum généralement proposé par la profession », poursuit-il, invitant à prendre comme référence les offres DSL en vigueur pour les professionnels.

L'offre Ozone Pro

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus