A 21:19 dans RIP, RTTH

THD radio : l’Arcep ouvre le guichet pour l’attribution des fréquences LTE fixe

Par
12
DEC
2017
Partager cette actu sur :

L’Arcep vient enfin d’ouvrir un guichet THD radio, avec les modalités d’attribution des fréquences de la bande 3410-3460 MHz pour la 4G fixe (LTE fixe). Un sujet censé répondre en partie aux attentes des territoires en matière de connectivité très haut débit (THD), en attendant les déploiements de la fibre.

FacebookTwitterGoogle+

Guichet THD radio par départementL'Arcep vient d'ouvrir un guichet pour le THD radio. Il s'agit d'identifier les acteurs qui seront candidats pour déployer des solutions d'accès à internet hertzien, afin d'apporter du Très Haut Débit Radio en zones rurales. Les modalités d'attribution ont été mises au point en tenant compte de la consultation publique initiée par l'Arcep cet été. Entre le 13 juillet 2017 et le 7 septembre 2017, ce sont 20 contributions qui ont été reçues par l'Arcep pour analyse. Des réponses de la part de collectivités, d'opérateurs, d'équipementiers et d'associations (AVICCA, FIRIP, etc.).

Alors qu'on attendait une réponse fin septembre, il aura fallu quelques semaines de plus à l'Arcep pour aboutir à un guichet qui semble répondre à bon nombre des demandes des acteurs les plus impliqués sur le sujet.

Comment marche ce guichet THD radio

Comme indiqué par le communiqué de l'Autorité, conformément à la décision n° 2017-1081 de l'Arcep, l'usage des fréquences sera limité à la fourniture de services d'accès fixe à internet. L'attribution de fréquences est prévue pour fonctionner au niveau d'un maillage départemental.

Fréquences par départementIl s'agit de répondre aux ambitions de déploiement du très haut débit en complément des autres technologies mobilisées. Donc dans des zones où il n'existe pas par ailleurs de projet de déploiement de réseaux filaires à très haut débit (FttH) à court ou moyen terme. Ces fréquences seront attribuées en respectant les SDTAN, DSP et autres dossiers du plan France THD déjà en cours.

Surtout, ces attributions seront liées à des obligations engageantes fortes en termes de timing, d'infrastructures à déployer et de services.

Sur la carte du guichet, en cliquant sur un département, seront affichés les informations et dossiers de candidatures déposés. Après publication d'un premier dossier sur un département, les autres candidats auront une période de 15 jours pour faire une contre-proposition. L'Arcep se donnera alors un délai de 3 maximal mois pour étudier chacun des dossiers.

Le timing du guichet THD radio en mode accéléré

LTE fixe ou RTTH ou THD radioCette décision d'un guichet THD radio vient d'être homologuée par le gouvernement. Sébastien Soriano, Président de l'Arcep, ayant d'ailleurs profité de la conférence sur la couverture numérique des territoires pour remercier les services de Bruno Lemaire pour cette validation.

Il ne reste plus qu'à attendre sa publication au Journal Officiel pour que cette homologation soit effective. Les premières autorisations devraient pouvoir ainsi être délivrées début 2018.

Les obligations des opérateurs pour du vrai THD ?

Contrairement à la 4G mobile à usage fixe (4G box de Bouygues Telecom et consœurs), il s'agit de fournir un accès internet stable de qualité.

Ça c'est en théorie. Avec une définition par défaut pour cet accès internet fixe THD radio avec :

  • un débit descendant d’au moins 30 Mbit/s 95% du temps (obligatoire)
  • un débit montant d’au moins 5 Mbit/s 95% du temps
  • une latence inférieure à 100 millisecondes
  • aucune limitation du volume de données

Plus un timing serré entre la délivrance d'une autorisation à un titulaire, et son obligation de déployer. Notamment sur l'activation des 10 premières stations radioélectriques dans chaque département concerné ou de couvrir 90% des foyers situés dans son périmètre autorisé.

Le THD radio, espoirts et limitations pour du THD pour tous d'ici 2022

Les fréquences concernées par ce guichet THD radio sont dans la bande 3410 - 3460 MHz. On parle souvent du 3,5GHz. Pour rappel, le reste de la bande 3,4 - 3,8 GHz, aura vocation à être attribué pour les réseaux mobiles de cinquième génération (5G).

FréquencesCette 4G fixe n'est qu'une solution transitoire, comme le sont aussi le satellite ou l'utilisation de la 4G mobile.

Par contre, certains détails suscitent quelques interrogations :

  • Sur le déploiement THD radio avec obligations adaptées. Dans son dossier de demande d’attribution de fréquences, un demandeur a la possibilité de s’engager sur des paramètres numériques différents de ceux cités dans le précédent paragraphe. Donc plus faibles, à l’exception du débit descendant, THD, donc de 30 Mbps.
  • Sur la libération et/ou la réattribution de bande dans le spectre 3410 ‑ 3460 MHz dans certains départements. elles sont utilisées parfois par le ministère de l’Intérieur pour des liaisons fixes (3452 - 3460 MHz) ou pour la Boucle Locale Radio (WiMax), déjà à l'époque pour fournir un service d’accès à Internet hertzien dans un objectif d’aménagement numérique du territoire.
  • Sur des sujets plus techniques, comme les limites de puissance isotrope rayonnée équivalente (p.i.r.e.), évoquées sur le site de l'Arcep.

Enfin, notez qu'une autre consultation Arcep 4G fixe est aussi active depuis le 5 décembre jusqu'au 15 décembre.  Elle concerne l'attribution de fréquences de la bande 3,5 GHz (4G fixe). Ceci afin de rétablir l’internet fixe à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin. Une solution qui fait suite au passage dévastateur de l’ouragan Irma en septembre 2017.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus