A 14:34 dans SFR

Résultats 2017 : Altice-SFR retrouve des abonnés et soigne sa marge

16
MAR
2018
Partager cette actu sur :

Après un 4e trimestre encourageant en France pour SFR, Altice entrevoit le bout du tunnel.

FacebookTwitterGoogle+

Altice USA : Patrick Drahi tente de rassurerSi Altice est parvenu à maintenir ses résultats dans le vert en 2017 sur le papier, c’est essentiellement grâce à l’apport de la division américaine, qui vole désormais de ses propres ailes et publie ses résultats séparément depuis le 4e trimestre.

Si l’on s’en tient à la seule entité Altice Europe, le chiffre d’affaires a reculé de 0,5% sur l’année, à 14,71 milliards d’euros, malgré la consolidation de Teads et ses 163 millions de CA additionnels. La faute, en grande partie, à l’activité France, qui dérape de 1,6%, à 10,8 milliards d’euros (T4 = -4,5% à 2,7 milliards).

France : rebond sur le mobile, le fixe souffre encore

Sur la partie télécoms, SFR n’a pourtant pas démérité, notamment sur le mobile. Après avoir perdu 270 000 clients forfaits en 2016, la marque est parvenue à redresser la barre en en regagnant 200 000 l’an passé, dont 80 000 sur le seul 4e trimestre.

SFR gagne des abonnés mobile au T4 2017

Sur le fixe, le tableau est moins rose, mais ça s’améliore aussi, avec seulement 170 000 abonnés perdus en 2017 contre 240 000 un an plus tôt. Le tout à la faveur d’un bond conséquent des abonnements fibre/câble : +193 000. Là aussi, ce bond est assuré en large partie sur octobre-décembre : avec 69 000 clients supplémentaires, SFR y signe même sa meilleure performance trimestrielle en deux ans.

Résultats SFR Altice 2017

L'ARPU à la peine chez SFR

Ces améliorations sur le mobile – où SFR réalise aussi le meilleur de ses huit derniers trimestres – et, dans une moindre mesure, sur le fixe ont toutefois eu un prix. La course aux promos a ainsi pesé sur l'ARPU forfait mobile (-0,5€ sur un an, à 25,3€).

Même tendance côté fixe (-0,4€ à  36,5€), qu'Altice explique par la mise en place de « mesures de rétention » visant à limiter les désabonnements face aux promotions agressives de la concurrence. Une tendance qui pourrait s’inverser cette année avec la nouvelle approche commerciale activée en mars, consistant à sortir les contenus exclusifs des offres pour les proposer uniquement en option.

La marge se redresse en France

Le tout n’empêche pas le résultat opérationnel hexagonal de progresser de 2% à 4,1 milliards d’euros, traduction du bond substantiel de la marge opérationnelle d’Altice France : +1,7 point sur l’année, à 39,3%. En progression constante sur les neuf derniers mois, cet indicateur-clé a même atteint 40,6% au T4 2017, soit un bond de 10 points par rapport au 1er trimestre 2017.

Une évolution qui « reflète les économies réalisées grâce au plan de départ volontaire », explique le groupe. Après avoir recouru à une restructuration massive - et contestée - pour redresser sa rentabilité, Altice compte sur la refonte de sa stratégie commerciale pour prendre le relais en 2018. De nouvelles annonces en ce sens sont attendues la semaine prochaine.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus