A 17:20 dans Mobile

Bilan ARCEP : une adoption massive de la 4G en 2016

Par
19
MAI
2017
Partager cette actu sur :

La tendance de ces dernières années se confirme, avec pour les clients une facture stable, aussi bien en mobile qu’en internet fixe. Pour les opérateurs aussi, le mouvement continue. Malheureusement, il s’agit d’une érosion de leurs revenus. Ce qui pourrait poser un réel problème d’investissement sur le moyen et le long terme…

FacebookTwitterGoogle+

Consommation mobile

La couverture réseau progresse rapidement selon le bilan 2016 publié par l'ARCEP. Plus de 80% chez tous les opérateurs, et même 90% chez Orange, avec de plus en plus de smartphones 4G actifs. Cela aboutit à près de 10 millions d'utilisateurs LTE supplémentaires en un an et un gain de plus de 4 millions d’usagers en 3G aussi.

L’ARCEP rappelle qu’avec 73 millions de cartes SIM (hors MtoM), le marché reste très dynamique. Il profite de prix très attractifs et d'enveloppes data généreuses. On comptabilise 860 000 cartes en plus en un an sur 2016.

Ce sont les forfaits qui tirent le marché vers le haut, notamment les formules sans engagement et les offres couplées à une box. Selon l’ARCEP, fin 2016, on comptait 19,2 millions d'offres quadruple play (internet fixe + mobile).

Un marché fluide qui profite pleinement de la portabilité du numéro avec le code RIO. En 2016, 6,9 millions de numéros mobiles ont été portés.

Explosion de la consommation de donnes mobiles

Les usages d’internet en mobilité suscitent une explosion de la consommation de données depuis les smartphones : 1 million de téraoctets en 2016 (+85,9% en un an). Depuis 2013, on assiste en fait au doublement annuel de la consommation data mobile.

Si la moyenne de la consommation des clients actifs internet mobile est de 1,95 Go/mois, chez les abonnés en 4G, on est déjà à 2,85Go/mois. Est-il besoin de préciser que sur 2017, avec des forfais 50Go, 100Go, voire illimité, qui foisonnent chez tout le monde, la croissance va s’accélérer…

Comme sur le fixe, l'attrait du Très Haut Débit est l'argument qui a fait mouche sur l'année dernière selon les chiffres ARCEP.

Surtout avec des réseaux 4G+ qui permettent déjà d’atteindre des débits de 300 Mbit/s. Voire 500 Mbit/s selon certains tests déjà effectués par certains opérateurs…

Consommation data par mois

Stagnation de la consommation des SMS et des appels en 2016

Selon le principe des vases communicants, en 2016, comme les années dernières, le volume d’appels mobile en croissance compense la baisse de la téléphonie fixe.

Sur mobile, on est à 3h15 de communication vocale par mois en moyenne, en hausse de 8 minutes par rapport à 2015.

Du côté de la téléphonie fixe, la consommation via les box est en chute libre, de 25 minutes en moins par mois, à 2h57 mensuelles désormais.

Pour les SMS, un français en envoie toujours autant, 246 messages mensuels en moyenne, soit à peine 2 de moins qu’en 2015.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus