A 11:54 dans Mobile

L’ARCEP valide les itinérances de Free et SFR sur les réseaux Orange et Bouygues Telecom

30
JUIN
2016
Partager cette actu sur :

L’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) a donc validé les contrats d’itinérance de Free sur le réseau Orange et de SFR sur le réseau 4G de Bouygues Telecom. Ces deux contrats se termineront respectivement fin 2020 pour le premier et fin 2018 pour le second.

FacebookTwitterGoogle+

Le 15 juin dernier, Orange et Free d'un côté et SFR et Bouygues Telecom de l'autre ont transmis à l'ARCEP des avenants aux divers contrats d'itinérance et de mutualisation qui existent entre eux. Les opérateurs devaient ainsi expliquer les conditions et les délais dans lesquels ces deux itinérances allaient s'arrêter.

Free couvre 84,5% de la population en 3G

Depuis son lancement en 2012, Free bénéficie de l'itinérance sur le réseau 2G et 3G d'Orange. Ce qui lui permet de fournir un service à ses abonnés le temps qu'il déploie lui-même son réseau.

Six ans après l'obtention de sa licence, les concurrents, SFR et Bouygues Telecom en tête, estiment que la situation a assez duré et que Free peut se reposer uniquement sur son réseau. Ce dernier a, en effet, atteint 84,5% de la population en 3G et 68,3% en 4G.

SFR et Bouygues Telecom mutualisent sur 85% du territoire

De même, SFR, qui a pris un peu de retard sur le déploiement de la 4G en raison du rachat par Numericable, a signé un accord d'itinérance sur le réseau 4G de Bouygues Telecom, sur une partie du territoire.

En janvier 2014, un accord de mutualisation a également été signé entre les deux opérateurs afin d'améliorer leurs couvertures respectives et de faire jeu égal avec Orange. Cela concerne les réseaux 2G, 3G et 4G sur 57% de la population représentant 85% du territoire, en dehors des zones les plus denses.

SFR et Bouygues Telecom vont partager les pylônes ainsi qu'un certain nombre d'équipements. Les deux opérateurs se sont divisés le territoire où chacun déploie pour l'autre dans la zone dont il est en charge. Les zones grises, où un seul, voire deux opérateurs sont présents, devraient donc, à termes, disparaître.

L'ARCEP valide les contrats d'itinérance et de mutualisation des opérateurs

Free bridera le réseau Orange jusqu'en 2020

Aujourd'hui, après étude, l'ARCEP « en a conclu qu'il n'apparaissait pas nécessaire de demander aux opérateurs de modifier à nouveau leurs contrats ». Les propositions des opérateurs ont donc satisfait le régulateur et ne pose pas de problèmes de concurrence.

Dans les faits, l'itinérance de Free sur le réseau Orange se réduira petit à petit dès le début 2017 pour s'interrompre totalement fin 2020. Suite à un avenant à leur accord, les abonnés Free Mobile verront leurs débits et la qualité de service se réduire lorsqu'ils seront sur une antenne Orange.

Cela ne devrait pas arranger les résultats de performance de Free, qui, selon notre dernier baromètre nPerf arrive dernier sur la qualité de service en 2G/3G avec 2 458 nPoints, deux fois moins que ses concurrents.

SFR stoppe l'itinérance par plaques jusqu'en 2018

Pour l'itinérance de SFR sur le réseau 4G de Bouygues Telecom, elle s'arrêtera en 2018 avec une extinction qui a déjà commencé sur certaines zones où la mutualisation a été mis en œuvre. Selon nos informations : en Corse, au sud de la Bretagne ou encore dans une partie du Poitou et du Limousin. D'autres zones seront concernées dès cette année.

Il faut dire que l'opérateur au carré rouge met les bouchées doubles dans le déploiement de son réseau 4G, notamment via cet accord de mutualisation.

L'ARCEP tient à souligner que « SFR et Bouygues Telecom ont chacun documenté précisément, par courrier, l'ambition de déploiement qu'ils portent dans le cadre de leur contrat de mutualisation. Ils ont notamment précisé dans quelle mesure leur couverture 2G/3G sera améliorée et leur couverture 4G accélérée dans la zone de mutualisation ».

Les contrôles de l'ARCEP renforcés

Enfin, l'Autorité assure « qu'elle sera très attentive à ce que les opérateurs informent clairement leurs clients quant à l'incidence de ces contrats sur la qualité du service qui leur est fourni ». Ses contrôles et ses observations seront approfondies afin de vérifier les promesses de couverture des opérateurs.

Vous pouvez également vérifier par vous-même la qualité de service de votre opérateur en téléchargeant l'application nPerf disponible gratuitement sur iOS, Android et Windows Phone.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus