A 10:41 dans Institutions, Mobile

Doublement de la consommation data mobile en 2016 selon l’ARCEP

Par
3
AVR
2017
Partager cette actu sur :

L’extension du réseau 4G et de plus en plus de clients qui utilisent Internet mobile se traduisent sur 2016 par une multiplication par 2 de la consommation data selon le dernier Observatoire ARCEP au T4 2016. SMS et facture des abonnés diminuent légèrement… appels vocaux et MMS augmentent.

FacebookTwitter

ARCEP : la consommation data mobile en 2016

Comme déjà annoncé sur les résultats intermédiaires début mars, l'Observatoire ARCEP sur le marché des télécoms français a mis en évidence un gros changement surtout sur le THD mobile sur 2016. Il faut savoir que le taux de pénétration des cartes SIM est de 109,8%, soit au 31 décembre 2016, 73 millions de cartes (hors MtoM) en France (dont 70,6 millions actives).

Ainsi, la consommation de l'Internet mobile continue à croître, avec 330 000 téraoctets sur le dernier trimestre 2016. Sur l'année, on remarque un doublement des Gigaoctets consommés, sachant que 89% de ce volume concerne des usages en 4G.

La consommation moyenne de data est de 1,6 Go/mois par carte SIM, et jusqu'à 2,4 Go/mois pour les abonnés se connectant à l'internet mobile (clients en 3G/4G). Pour expliquer cette croissance, au-delà des forfaits data plus généreux, on peut noter également la forte croissance de la couverture 4G par l'ensemble des opérateurs. Ceci, sans oublier le développement de la 4G+, permettant des débits plus rapides…

Le 'churn' mobile toujours important

Avec les 2/3 des abonnés avec forfaits qui ont une offre sans engagement, le nombre de numéros portés (le churn) reste important. 2,3 millions sur le 4ème trimestre. Comme le fait remarquer l’ARCEP, c’est le niveau le plus élevé depuis l’arrivée sur le marché de Free mobile en janvier 2012.

En effet, sur l’année 2016, près de 6,9 millions de numéros mobiles ont été conservés lors d’un changement de forfait d’un opérateur vers un autre !

ARCEP : la portabilité des numéros mobiles

Des factures mobiles en baisse

Enfin, la facture moyenne est stable sur l'année, en baisse depuis plusieurs trimestres, avec un panier moyen de 16,3€ (HT) par mois fin 2016. Rappelons qu’en six ans, cette facture a été réduite de plus de 35%.

On peut expliquer ceci essentiellement par la guerre des forfaits entre les autres opérateurs. En outre, cela vient partiellement de la convergence 4P et les économies qui en résultent.

Ce serait un peu plus d'une carte SIM sur quatre qui serait associée avec un abonnement internet fixe (19,2 millions fin décembre 2016). Une croissance de plus de 10 points sur 2016 !

ARCEP : facture moyenne mobile au T4 2016

Les SMS baissent mais les communications vocales et MMS progressent

Le nombre de SMS envoyés accuse pour la première fois un net recul, seulement 49,2 milliards sur le trimestre, soit -4,7% sur l'année. La consommation moyenne de SMS émis baisse aussi, à 238 SMS mensuels sur les 3 derniers mois de l'année, alors qu'on était plutôt autour des 250 SMS depuis fin 2012.

Par contre, à noter que le nombre de MMS est lui en progression, de 11,3% sur l’année dernière (source ARCEP).

La consommation d'appels mensuels augmente elle aussi de 4 minutes, à 3h15 en moyenne (18,3 milliards de minutes d'appels vocaux). Ceci est dû essentiellement aux appels vers les autres mobiles, mais aussi au roaming (+20% en 1 an !).

Enfin comparativement, les appels depuis les lignes fixes continuent à baisser, de 22 minutes, pour à peine plus de 3h/mois.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus