A 11:14 dans Téléphonie

Edito d’avril : opérateurs en manque d’innovation cherchent idées

2
AVR
2012
Partager cette actu sur :

ampoule électrique
« Opérateur en manque d’innovation cherche idées », tel pourrait être le titre d’une petite annonce passée par plusieurs opérateurs de l’Hexagone aujourd’hui qui ne comptent que sur le tarif et les opérations commerciales pour se démarquer. Le secteur est-il vraiment à bout de souffle ?

Loin de moi l’idée de tirer une sonnette d’alarme mais il faut reconnaître que ces derniers temps, les opérateurs se traînent. Certains auront beau jeu de remettre la faute sur l’arrivée de Free Mobile qui a déstabilisé le secteur, il faut tout de même relativiser l’impact immédiat de cet événement.

Nous pourrions d’ailleurs croire que l’entrée en scène de Free sur le marché du mobile a été l’une des meilleures choses qui puisse à arriver à chacun des trois acteurs déjà présents. Orange a pu engranger un beau milliard d’euros au minimum en échange de quelques centaines de milliers d’abonnés. SFR a pu précipiter le départ de Frank Esser dont le poste était déjà fragilisé depuis le rachat des parts de Vodafone par Vivendi. Enfin, Bouygues Telecom a largement profité de l’arrivée de Free Mobile pour booster son offre B&You tout en redorant l’image de son service client.

Geo TrouvetoutCertes, les opérateurs devront dire adieu à de nombreux clients mais qui dit que certains ne reviendront pas dans les prochains mois ? Car il faut avouer que Free Mobile déçoit malgré son offre alléchante sur le papier. En effet, les nombreux dysfonctionnements qui ont du mal à être résorbés, les polémiques autour de la couverture, le manque d’innovation technique ont fait déchanté beaucoup de Freenautes.

Du moins cher pour quoi faire ?

Rapidement, le débat a tourné autour de la simple question du tarif, de la justification des marges afin que le monde s’enthousiasme sur l’offre la moins chère sans réellement voir plus loin. Et il semble que ce débat venant du mobile commence à contaminer le fixe… Dernièrement, les opérateurs nous ont abreuvé de série limitée, d’offres spéciales, de vente flash permettant d’économiser quelques euros sur son offre ADSL. Cette baisse de tarif drastique est naturelle puisqu’aucun ne renouvelle réellement la valeur de son offre par le biais d’une nouveauté, d’une innovation.

Seul Numericable a saisi le contrepied ces dernières semaines avec LaBox (cette nouvelle box est vraiment sympa, on vous prépare un test pour les prochaines semaines) mais un mauvais timing a plombé son effet. Et au final, on se demande ce qui est mieux sur le long terme : une offre LaBox techniquement ambitieuse à un peu plus de 50 €/mois ou des offres neufbox bradées pour cause de vieillissement ?

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus