A 16:49 dans Téléphonie

L’Express du lundi : Nespresso se met au M2M et Obama veut protéger les internautes

24
FEV
2012
Partager cette actu sur :

Train jouet
Au cours de la semaine précédente, deux informations ont attiré notre attention : Nespresso équipe ses machines Aguila et Zenius de cartes SIM et l’administration Obama prépare un texte pour mieux protéger les données personnelles des internautes.

Nespresso inaugure le Machine-to-Machine dans ses cafetières

Nespresso vient de signer un accord avec Orange pour intégrer des cartes SIM dans ses machines Aguila et Zenius destinées aux entreprises. Grâce à cette solution M2M (machine-to-machine) développée par Orange Business Services, Nespresso pourra « réaliser des diagnostics à distance et planifier la maintenance préventive en fonction des besoins ».

Si cette solution de communication devrait permettre à Nespresso de mieux gérer son parc de machines, elle est certainement le premier pas vers une nouvelle couche de services comme la commande automatique de capsules pour réapprovisionner la cafetière.

Obama énonce les 7 commandements de l’Internet

Etudiante ordinateur portable mobilitéFace au manque de protection des internautes en matière de données personnelles, l’administration Obama travaille avec le Congrès sur la mise en place d’une législation. Cette annonce arrive à un moment où les géants du web sont de plus en plus critiqués pour leur laisser-aller vis à vis des données recueillies. Le document à l’étude prévoit 7 droits pour la protection des internautes :

  • Droit à la transparence sur la collecte des données personnelles
  • Droit au contrôle individuel : les individus peuvent décider de l’utilisation de leurs données personnelles
  • Respect pour le contexte : les entreprises ne peuvent utiliser les données que dans un cadre limité
  • Sécurité : les entreprises doivent garantir la sécurité et la vie privée
  • Garantie d’accès et droit à l’exactitude des données
  • Limitation de la quantité de données : les internautes peuvent limiter leurs données
  • Responsabilité : les entreprises doivent former leur personnel pour veiller au respect de ces principes et s’assurer qu’elles vendent leurs données à des tiers les respectant à leur tour

Pour l’instant, ces principes restent à l’état de souhait. Attendons de voir si l’administration Obama les votera.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus