A 10:54 dans Free, Mobile, Orange

La 4G débarque en Outre-mer et Free aussi

14
OCT
2016
Partager cette actu sur :

Avec un décalage, les ultra-marins vont enfin bénéficier de la 4G. L’ARCEP a en effet réalisé un appel à candidature pour l’acquisition de fréquences très haut débit mobile, ouvert à tous, il a permis de faire entrer de nouveaux compétiteurs. Free a ainsi obtenu des lots de fréquences 4G dans tous les départements, sauf en Guyane où il a obtenu une licence 3G et 4G sur une fréquence peu couvrante.

FacebookTwitter

La téléphonie fixe et mobile en Outre--mer est bien moins concurrentielle qu'en métropole, les tarifs y sont plus élevés et les services moins complets. Pour y remédier, l'Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) a profité de la 4G pour chambouler l'ordre établi.

La 4G débarque en Outre-mer et Free aussi

Les départements d'Outre-mer répartis en 5 zones

Ainsi, si la 4G est une réalité en métropole depuis 2013, ce n'est pas encore le cas dans les Départements et Régions d'Outre-mer (DROM). La procédure d'attribution des fréquences a été lancée par l’État dans cinq zones géographiques, à savoir :

  • Guadeloupe/Martinique
  • Saint-Barthélémy/Saint-Martin
  • Guyane
  • La Réunion
  • Mayotte
25 dossiers pour 16 places

Un certain nombre de lots de fréquences en 3G et en 4G ont été mises en jeu attirant 25 candidats. Parmi eux, on retrouve les opérateurs déjà établis comme Orange avec ses filiales, le groupe Outremer Telecom qui appartient à SFR mais aussi des plus petits acteurs comme Digicel ou ZEOP.

Voici la liste des fréquences qui vont être attribuées aux opérateurs lauréats dans les prochaines semaines :

  • 4G 800 MHz (seulement les 3 premiers lauréats)
  • 3G 900 MHz (seulement en Guyane et à Saint-Barthélemy et Saint-Martin)
  • 4G 1 800 MHz
  • 3G 2 100 MHz
  • 4G 2 600 MHz

4G : Free débarque en Outre-mer

Free veut assurer la continuité territoriale entre la métropole et les DROM

Le grand gagnant de cet appel à candidatures, c'est Free qui a obtenu des fréquences 4G dans toutes les zones, sauf en Guyane où il a obtenu une licence 3G et une licence 4G sur la fréquence 2 600 MHz, la moins couvrante.

L'opérateur se réjouit d'avoir été sélectionné et promet, dans un communiqué, qu'il « va assurer la continuité territoriale en proposant sur ces territoires des offres simples, généreuses, innovantes et à des prix attractifs, au bénéfice des consommateurs, comme le fait Free Mobile en métropole. Le Groupe mettra ainsi un terme aux discriminations tarifaires qui existent aujourd’hui entre les Outre-Mer et la métropole et que rien ne justifie ». 

50 Go pour 19,99€/mois dans les DROM ?

Cela veut-il dire que Free proposera exactement les mêmes offres qu'en métropole ? Rien n'est moins sûr mais les prix vont baisser drastiquement et les forfaits devraient être plus complets. Sans oublier que la fin de l'itinérance dans les DOM et en Europe interviendra en juin prochain, ce qui devrait faciliter la baisse des prix.

L'opérateur veut investir une centaine de millions d'euros dans ce projet et annonce que les déploiements commencent immédiatement, sauf à La Réunion et à Mayotte où le réseau sera construit dans quelques mois, Free ayant un partenaire dans ces zones.

L'ARCEP espère l'ouverture des premiers réseaux 4G début décembre prochain.

Testez la qualité du réseau mobile de votre opérateur en Outre-mer et en métropole en téléchargeant l'application nPerf disponible gratuitement sur iOS, Android et Windows Phone.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus