A 11:00 dans Mobile

L’ARCEP autorise Free à tester la 4G +

24
NOV
2014
Partager cette actu sur :

Le déploiement de la 4G + (ou 4G LTE Advanced) avance à grands pas. Après Orange, Bouygues Telecom  et SFR, c’est au tour de Free de se lancer dans le très haut débit mobile amélioré.

FacebookTwitter

Le 28 octobre dernier, Free demandait à l'ARCEP l'autorisation d'utiliser une bande de fréquence de 5 MHz dans la bande de fréquences des 1 800 MHz en association avec la bande des 2 600 MHz. Le but de l'opération : réaliser des expérimentions techniques de la technologie LTE Advanced, autrement dit la 4G+.

En effet, la technologie LTE Advanced requiert l'agrégation de deux bandes de fréquences parmi les 2 600, 1 800 ou 800 MHz : plus la largeur de la bande de fréquences est grande, plus le débit sera élevé. Cette technologie permet donc d'améliorer de manière significative le très haut débit mobile, en délivrant des débits oscillant entre 175 Mb/s et 225 Mb/s sans déployer d'antennes supplémentaires. Actuellement la 4G permet d'atteindre des débits allant jusqu'à 150 Mb/s.

La semaine dernière, l'ARCEP donnait son accord à Free : le gendarme des télécoms a en effet autorisé le quatrième opérateur mobile à utiliser la bande de fréquences des 1800 mHz et la bande des 2 600 mHz (déjà utilisée pour la 4G). Free pourra donc réaliser ses tests "sur un site localisé dans la commune du Petit Quevilly".

Le quatrième opérateur entre dans la course de la 4G+ avec un peu de retard : Orange, SFR et Bouygues Telecom en sont déjà à la phase de commercialisation.

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus