A 11:49 dans Téléphonie

E. Leclerc Mobile confectionne des forfaits atypiques

19
JUIN
2009
Partager cette actu sur :

Logo Leclerc MobileDans la téléphonie mobile comme dans ses autres secteurs d’activité, l’enseigne E. Leclerc tente de se montrer innovante et agressive. Les trois formules, Mini, Maxi et Crazy, que propose l’entreprise de grande distribution sont cependant un peu complexes à déchiffrer.

Lorsqu’il a fait son entrée sur la marché de la téléphonie mobile en décembre 2007, E.Leclerc a inventé la recréditation du forfait en fonction du temps d’appel. Plus l’abonné consomme de temps de communication, moins la minute lui coûte cher. Ainsi fonctionne la formule Mini.

Moyennant un abonnement mensuel de 1,50 €, le client est libre de recharger son compte comme il l’entend (recharge valable 12 mois). Ensuite, son temps d’appel est facturé de manière dégressive par pallier de trente minutes.

Leclerc Mobile MiniCliquez sur l’image pour l’agrandir

La première demi-heure coûte 0,39 €/min. Ce tarif décroit progressivement jusqu’à atteindre 0,10 €/min au bout de 2h30 de communication. En outre, cette formule facture chaque SMS 0,07 € et la navigation WAP à 1 €/Mo. A chacun donc d’évaluer l’intérêt qu’il peut trouver à un tel fonctionnement, selon sa consommation.

Ce système de facturation dégressive a en outre été dupliqué par E. Leclerc Mobile dans la formule Maxi. Pour 3,50 €/mois, là encore l’abonné peut créditer son compte à sa guise et son crédit est valable 12 mois. La minute de communication est commercialisée 0,165 € soit 9,90 €/heure. En revanche, le tarif des SMS est dégressif. Les 50 premiers SMS coûtent 0,07 €/unité. Du 51éme au 100ème, le SMS revient à 0,06 €. Enfin, au delà de 100 SMS, le prix unitaire tombe à 0,05 €.

Leclerc Mobile Maxi SMSCliquez sur l’image pour l’agrandir

Leclerc Mobile Crazy SMSEnfin, avec sa troisième formule, intitulée Crazy, le géant de la grande distribution abandonne les calculs régressifs complexes pour une offre au fonctionnement plus classique. Ce forfait propose un nombre de SMS illimité. Dès l’envoi du premier SMS, E. Leclerc prélève les 9,50 € d’abonnement mensuel. Ensuite, le consommateur peut envoyer autant de messages qu’il le souhaitent dans le mois. Les communications voix sont quant à elles facturées 0,165 €/min, avec un rechargement de compte libre valable 1 an.

Au final, E.Leclerc propose des forfaits aux tarifs mensuels réduits pour lesquels il est cependant nécessaire de pratiquer une évaluation de sa consommation, afin d’être certain de choisir l’option la plus avantageuse.

FacebookTwitter

FacebookTwitter

Articles en relation

comments powered by Disqus