A 15:33 dans Mobile

Marché mobile : les forfaits sans engagement ont toujours la cote

5
MAI
2017
Partager cette actu sur :

Le nombre de cartes SIM en circulation (hors MtoM) a bondi de 1,2 million sur un an au premier trimestre 2017, selon les derniers chiffres du marché mobile communiqués par l’Arcep. Les forfaits restent les plus prisés, surtout s’ils sont sans engagement. Et délivrés par Orange, Bouygues, SFR ou Free.

FacebookTwitterGoogle+

Les opérateurs de réseaux gagnent du terrain

73 millions de cartes SIM étaient en circulation à fin mars 2017, selon le dernier observatoire des services mobiles de l'Arcep : une hausse de 75 000 unités alimentée par le post-payé (575 000 forfaits supplémentaires). Au total, 62,1 millions de cartes SIM étaient liées à un forfait sur la période (+3,8%), dont 60,6 millions en métropole, en hausse de 2,18 millions sur un an.

Arcep : le marché mobile au premier trimestre 2017

Un segment largement dominé par Orange/Sosh, Bouygues, SFR/RED et Free, qui comptabilisent 2 millions de forfaits supplémentaires en un an. Et ne laissent que les miettes aux opérateurs virtuels, soit 7,7% du marché. Mieux qu’au trimestre précédent (6,5%), mais moins bien qu’il y a un an (8,2%). Les petits acteurs restent prédominants sur le prépayé (56,5%), marché de moins en moins porteur toutefois : il enregistre un nouveau repli à fin mars, avec -500 000 unités sur le trimestre et -8,7% sur un an).

Plus de 70% de forfaits sans engagement

Pourtant très présents sur le segment, les petits acteurs (NRJ Mobile, La Poste Mobile, Syma, Réglo Mobile, ou plus récemment Cdiscount) ne profitent pas de l’engouement non démenti pour les formules sans engagement. La proportion de ce type d'offre dans le parc post-payé a encore progressé sur le trimestre pour porter le bond sur les 12 derniers mois, à 4,5 points. Résultats : 70,7% des clients particuliers possèdent aujourd’hui un forfait de ce type, soit 36,3 millions.

Répit pour les résiliations

Conséquence logique de ce succès : le marché reste fluide, avec un taux de résiliation qui retrouve son niveau habituel (autour de 4% sur les forfaits). Et surtout un volume de résiliation avec portabilité du numéro qui « reste sur un niveau élevé », analyse l’Arcep, à près de 1,6 million sur le trimestre. En net repli par rapport à fin 2016, où la bataille des promos avaient conduit un nombre record de client à changer de forfait en conservant leur numéro (2,3 millions). Mais la déferlante de gigas qui s’est abattue sur le marché ce trimestre suite au lancement de la data illimitée chez Free devrait sans doute réenclencher la tendance.

cartes SIM MtoM en circulation au T1 2017 - Arcep

L’ascension du MtoM

Enfin, l’Arcep souligne la « croissance record » du segment réservé à un usage « Machine to Machine ». Le nombre de carte SIM dédiées à la communication entre équipements sans intervention humaine a bondi de 30% (+2,9 millions d’unités) lors des 12 derniers mois. Une hausse à relativiser, toutefois, puisqu’elle procède en partie d’une correction statistique appliquée à fin mars 2016, suite à une révision à la baisse de plus d’un million du nombre de cartes déclarées par un opérateur. La tendance observée sur les derniers trimestres n’en traduit pas moins une accélération de la croissance du nombre de cartes en circulation, avec pas moins de 932 000 unités de plus lors du dernier trimestre !

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus