Mobile : la fin des zones blanches dans l’Aveyron (12)

6
JAN
2017
Partager cette actu sur :

En 2016, l’État et les opérateurs se sont engagés à la résorption totale des zones blanches d’ici à mi-2017 dans les centres-bourgs. Dans l’Aveyron (12), ce programme concerne 268 communes et trois pylônes sont actuellement déployés par le Conseil départemental.

FacebookTwitterGoogle+

Mobile : la fin des zones blanches dans l'Aveyron (12)

La couverture mobile est un enjeu important, comme l'eau et l'électricité, le téléphone portable est devenu un bien de nécessité, renforcé par l'accès à Internet. Problème : la France est un pays étendu géographiquement avec une variété de paysages importante qui n'est pas sans poser problème aux déploiements d'infrastructures fixes et mobiles.

Résorber TOUTES les zones blanches avant mi-2017

Les zones rurales sont laissées de côté par les opérateurs qui n'y trouvent pas d'intérêts économiques à cause de la non rentabilité. Pour remédier à cela, l’État s'est associé avec Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free afin de déployer des antennes en zones blanches pour couvrir l'ensemble des centres-bourgs français avant la mi-2017.

La puissance publique, à travers l’État et les collectivités locales, financent les pylônes pour que les opérateurs puissent installer leurs équipements dans les 268 communes dépourvues de réseau mobile.

Le Conseil départemental de l'Aveyron investit depuis 2005

Le Conseil départemental de l'Aveyron a ainsi répondu à l'appel à projet visant à la réalisation de trois nouveaux sites mobiles dans les communes de Calmels et Le Viala et du Viala-du-Pas-de-Jaux.

Une volonté constante pour le département : « [...] en 2005 déjà, la collectivité s’était engagée pour la couverture des 72 communes qui étaient alors en zone blanche », « le Département se bat depuis 15 ans pour assurer l’équité de la couverture en téléphonie mobile sur l’ensemble des territoires aveyronnais ».

Prochains objectifs : la 4G et une couverture totale

Ces zones blanches bénéficieront d'une couverture 3G permettant d'avoir un débit suffisant pour naviguer sur Internet. Le prochain objectif sera la venue de la 4G pour le très haut débit mobile. Jean-Claude Luche, président du Conseil départemental, vise une couverture totale au-delà des centres-bourgs.

Il faudra encore de nombreuses années avant que cela ne soit le cas.

Testez la qualité réseau de votre opérateur en téléchargeant l'application mobile nPerf disponible sur iOS, Android et Windows Mobile.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus