Palmarès nPerf 2016 : l’internet mobile le plus performant chez Orange

6
AVR
2017
Partager cette actu sur :

Les « nPerf Awards » distinguent les performances d’Orange, devant Bouygues, Free et SFR.

FacebookTwitterGoogle+

Pour réaliser ce classement, nPerf, le spécialiste de l’évaluation de la qualité de connexion Internet et mobile, vient de dévoiler son bilan. Il prend en compte plusieurs paramètres relatifs à la qualité de l’expérience mobile sur le réseau des quatre opérateurs : débit descendant et montant, latence, et performance en matière de navigation et de streaming vidéo. Ce sur la base des mesures collectées grâce à l’application mobile nPerf, via les test réalisés par les abonnés (sur les terminaux compatibles 4G).

Internet mobile : le meilleur opérateur en 2016 - nPerf

Orange, réseau n°1 en 2016… mais pas sur la 4G

L’opérateur historique a surclassé ses rivaux l’an dernier, avec un score global de 23 008 « nPoints ». Une performance essentiellement due aux débits moyens proposés : 29,8 Mbit/s en réception et 9,05 en émission, qui laissent ses rivaux à distance respectable. Si l’on reprend les baromètres trimestriels de l’année passée, on note toutefois qu’Orange se distingue sur les performances en 2G/3G, en particulier en matière de navigation et streaming, mais se fait doubler par Free sur le volet 4G.

Bouygues : le meilleur en navigation et streaming

Sur l’ensemble de 2016, l’opérateur termine 2e avec 20 714 nPoints, porté par ses très bonnes performances en matière d’utilisation (surf et vidéo) ainsi qu’une latence inférieure à celle de ses concurrents. Il paie toutefois des débits sensiblement plus faibles en 4G qu’Orange et Free (aux alentours de 30 Mb/s), que ne compensent que partiellement ses bons résultats sur les réseaux 2G/3G tout au long de l’année.

baromètre nperf T4 2016 - 4G

Free : 4G à gros débit, qualité de service à revoir

A la 3e place avec 19 396 nPoints, Free Mobile profite du poids du débit dans la note globale (60%). Sur ce terrain, il fait presque jeu égal avec Bouygues, tous deux affichant des débits moyens de 26 Mbit/s environ. Mais, champion en 4G (aux alentours de 40 Mb/s… hors heures de pointe), l’opérateur pêche en revanche sérieusement sur les réseaux 2G/3G, où il s’est montré moitié moins rapide que ses concurrents ces 12 derniers mois (3 Mbit/s environ contre 6 Mbit/s pour les autres). Le bât blesse aussi en matière de latences, quel que soit le type de réseau. Côté performances de navigation et de streaming vidéo, son score inférieur aux deux premiers reflète également une moindre fiabilité en 2G/3G, beaucoup moins marquée en 4G.

SFR à la traîne, du mieux en 2017

Le palmarès nPerf 2016 est impitoyable pour le carré rouge, dernier avec 14 4484 nPoints, et des débits moyens bien en-deçà de ses petits camarades : 18,73 Mbit/s en réception et 6,6 Mbit/s en émission. S’il affiche des performances équivalentes (latence, navigation, streaming) à celle de Bouygues en 2G/3G, ses résultats sur très haut débit mobile témoignent d’un retard palpable. L’opérateur pâtit des retards accumulés dans le déploiement de la 4G, même si le baromètre du quatrième trimestre faisait état d’une légère amélioration dans ce domaine par rapport aux intervalles précédents. Reflet de l'accélération des déploiements ces derniers mois, à confirmer cette année….

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus