A 12:55 dans Mobile

Qualcomm veut remplacer le Wi-Fi avec le LTE-Unlicensed

18
JUIN
2015
Partager cette actu sur :

Qualcomm a développé une technologie LTE fonctionnant sur les fréquences radio sans licence. Si la technologie semble prometteuse, elle rencontrera un obstacle de taille sur son chemin : le Wi-Fi.

FacebookTwitterGoogle+

Qualcomm travaille actuellement sur une nouvelle norme LTE. Baptisée LTE-Unlicensed, celle-ci pourrait permettre de communiquer et de transférer des données via des fréquences radio sans licence, à l'image des technologies Bluetooth et Wi-Fi.

La technologie LTE-Unlicensed, c’est quoi ?

La technologie LTE est ce que l'on appelle communément la 4G. Initialement, cette technologie est supposée ne fonctionner que sur des fréquences délivrées par les autorités aux opérateurs mobiles. Avec l'explosion des usages sur les réseaux mobiles, la 4G risque de connaître des piques de saturation. Pour soulager leurs réseaux mobiles, les opérateurs pourraient avoir recours à la norme LTE-Unlicensed, qui permet d’utiliser des fréquences libres de droit en plus des fréquences payantes. Qualcomm travaillerait également sur une autre utilisation de la norme LTE, qui reposerait uniquement sur le spectre radio sans licence. Ainsi, la technologie pourrait être déployée dans les lieux publics pour venir soulager les réseaux Wi-Fi.

La LTE-Unlicensed au détriment du Wi-Fi

Seul problème : ce spectre radio sans licence est celui utilisé par les normes Wi-Fi et Bluetooth. Si des opérateurs comme T-Mobile ou Verizon Wireless envisagent déjà l’utilisation de la norme LTE-Unlicensed, d’autres organismes s’y opposent fermement. Et pour cause, les communications par LTE dans la bande sans licence des 5 GHz provoqueraient des interférences sur les ondes Wi-Fi. C’est l’argument dégainé par la Wi-Fi Alliance, détentrice de la marque Wi-Fi, et par Google, qui a lancé une offre mobile privilégiant le Wi-Fi, pour s’opposer à cette technologie. Le déploiement de la LTE-Unlicensed signifierait la fin imminente du Wi-Fi. La Wi-Fi Alliance a néanmoins annoncé qu’elle travaillait sur une manière de faire coexister les différentes technologies entre elles.

Quel avenir pour le Wi-Fi ?

Qualcomm a néanmoins rejeté les critiques faites à sa technologie, précisant que la LTE-Unlicensed ne perturberait pas le réseau Wi-Fi à proximité, et qu’il serait possible de passer d’un réseau à un autre facilement.

La norme LTE-Unlicensed présente néanmoins quelques inconvénients. Si les opérateurs et autres entreprises privées sont convaincus de ses avantages, son déploiement provoquerait une saturation rapide du spectre radio sans licence. En comparaison, le Wi-Fi, présent dans un grand nombre de lieux publics, a déjà fait ses preuves. Par ailleurs, le Wi-Fi reste encore une des technologies systématiquement intégrées aux terminaux mobiles actuels, ce qui est loin d’être le cas pour la norme LTE-Unlicensed à ce jour.

Difficile donc d’imaginer une disparition complète du Wi-Fi à l’heure actuelle. L'arrivée du LTE-Unlicensed confirme la tendance à adopter les HetNet (Heterogeneous Network), ces réseaux mêlant plusieurs technologies entre elles. On se dirige donc vers une cohabitation des réseaux (4G, Wi-Fi, LTE-Unlicensed...). Les acteurs de la téléphonie mobile vont devoir se concentrer sur des procédés permettant aux terminaux de basculer plus facilement d’un réseau à un autre.

FacebookTwitterGoogle+

Articles en relation

comments powered by Disqus